Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/03/2013

La trois à l’heure du Bifff

La Libre, Momento, Derrière l'écran, Bifff, fantastique, télé, la troisDu 2 au 13 avril, le Festival du film fantastique de Bruxelles, 31e du nom, prend ses quartiers au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Partenaire de l’événement, la RTBF lui consacre six soirées sur La trois. Début des festivités, mardi, mercredi et jeudi dès 21 h 05.

Hubert Heyrendt


POUR LES FANS DE FANTASTIQUE belges (mais aussi français, suisses, néerlandais…), le rendez-vous est attendu chaque année avec impatience ! Cette année est un peu particulière puisque, pour assister au 31e Festival du film fantastique de Bruxelles, ils devront se familiariser avec un nouveau lieu. Après les Halles de Schaerbeek, le regretté Passage 43 et Tour & Taxis, les spectateurs déchaînés du Bifff sont en effet appelés à envahir les couloirs de Bozar ! On se réjouit à l’avance de la rencontre improbable entre les visiteurs de l’expo Antoine Watteau ou les auditeurs du Concerto pour piano n°2 de Chopin par Ivo Pogorelich et les hordes de Bifffeurs, grimés en vampires ou en zombies dégoulinant de sang… Car au-delà de sa programmation – toujours riche et très variée, du “Byzantum” de Neil Jordan en ouverture ce mardi aux perles les plus obscures des profondeurs du cinéma de genre –, le Bifff, c’est avant tout une ambiance !
 
Depuis quelques années, les liens se sont resserrés entre cinéma d’horreur et petit écran. Lequel s’est mis à son tour à produire des séries non plus seulement fantastiques ou de vampires mais à explorer également l’horreur, voire le gore. Le mouvement a notamment été lancé par Showtime en 2006-2007 avec sa collection “Masters of Horror”, une série de téléfilms signés de grands noms : Stuart Gordon, Tobe Hooper, Dario Argento, Joe Dante, John Landis, John Carpenter, Takashi Miike… De quoi faire frémir les amateurs du genre et pousser les festivals comme le Bifff ou Gérardmer à ajouter à leur programmation des productions issues du petit écran. Depuis, l’horreur se décline en série, avec des cartons américains du moment comme “The Walking Dead” (AMC) et “American Horror Story” (FX) ou des perles européennes comme “In the Flesh” (BBC) ou “Les revenants” (Canal +).
 
Partenaire du Bifff, la RTBF a choisi de lui consacrer six soirées sur La trois, les 2, 3, 4, 9, 10 et 11 avril prochains. La programmation sera ceci dit assez sage. Pas de zombies en balade macabre ou de groupe de jeunes traqués dans les bois par une bête atroce… Mais un focus sur le cinéma fantastique, notamment francophone.
 
Début des festivités ce mardi à 21 h 05 avec le très grand public Ne te retourne pas * (l’une des apostrophes préférées des Bifffeurs…) de Marina De Van, peu inspirée. Après “Dans ma peau”, elle confrontait en 2009 Sophie Marceau et Monica Bellucci dans un thriller psychologique plombé par des effets spéciaux calamiteux et les obsessions corporelles de sa réalisatrice. Le film sera suivi à 22 h 50 d’un “Cinéscope” Sophie Marceau, interviewée par Arlette Vincent en 1988. Le lendemain à 21 h 55, on ne manquera par contre pas Simon Werner a disparu ** , qui interroge le thème de la rumeur dans un Cluedo grandeur nature dans un lycée français Un premier film remarquable de Fabrice Gobert en 2010, bien plus intéressant que l’ultra-prévisible Passengers * Rodrigo Garcia, malgré la présence d’Anne Hathaway (4/4 à 21 h 05).
 
La semaine suivante, La trois proposera, le mardi 9 L’autre monde * de Gilles Marchand, présenté à Cannes en 2010. Réunissant Grégoire Leprince-Ringuet, Louise Bourgoin et Melvil Poupaud, une réflexion poussive sur le jeu vidéo et les réalités virtuelles. Le 10 avril à 22 h 45, place à un film belge de 2005, Trouble * d’Harry Cleven avec Benoît Magimel et Natacha Regnier. Tandis que le cycle se terminera, le jeudi 11, par The Oxford Murders  *, qu’Alex de la Iglesia était venu présenter au Bifff en 2008. Soit un amusant Cluedo avec Elijah Wood et John Hurt. Même si les fans du maître espagnol regretteront certainement ses comédies fantastiques comme “El día de la bestia” ou “Le crime farpait”.
 
Enfin, les plus accros ne rateront pas les deux éditions spéciales de l’excellente émission Tout court, les mercredis 3 et 10 avril à 21 h 05. On pourra en effet y découvrir des courts métrages fantastiques remarqués, comme “Next Floor” du Québécois Denis Villeneuve (qui a, depuis, percé avec “Incendies”), “La légende de Jean l’inversé” de Philippe Lamensch ou “Mauvaise lune” de Xavier Seron et Meryl Fortunat-Rossi.
 
 
Ph.: RTBF

Les commentaires sont fermés.