Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/03/2013

Les pieds dans l’eau, le nez dans le verre

La Libre, Momento, papilles, Vins, Drink Pink, Festival des vins wallonsEn route vers le printemps avec deux œno-événements, à Knokke et aux Lacs de l’Eau d’Heure.

En balade: Baudouin Havaux

DRINK PINK

Vino Magazine a réalisé une enquête, au début du mois de février, auprès des acheteurs, deux tendances de marché se sont dégagées. La première est que la demande de rosé, après celle des bulles, ne cesse d’augmenter. La deuxième tendance qui se dégage de cette enquête est que le marché est à la recherche de deux types de rosé : un rosé plus léger pour l’été et un rosé plus structuré à déguster toute l’année. C’est sur cette constatation que s’organise la seconde édition de Drink Pink, une rencontre consacrée aux rosés de toutes les origines. Pétillants, tranquilles, en bouteille, en canette, en magnum, en bag-in-box et même en cocktail, les rosés exposent en toute décontraction leurs multiples facettes. Sans oublier le côté glamour incarné par Miraval, le rosé de Provence de Brad Pitt et Angelina Jolie, qui sera présenté en avant-première de ce printemps qui tarde à montrer le bout de son nez.
 
Jeudi 4 avril au Blue Buddha Lounge à Knokke. Programme : en journée, réservé aux professionnels, et à partir de 17h, Apéro Drink Pink ouvert au public. Plus d’infos : www.drinkpink.eu
 
 
FESTIVAL DES VINS WALLONS
 
Pour la seconde fois, une vingtaine de producteurs – la (quasi)-totalité des vignerons wallons professionnels – nous donnent rendez-vous à l’Eau d’Heure. Henri Larsille, président de la nouvelle Association des Vignerons wallons, remet le couvert, ou plutôt les verres, durant deux journées complètes. Henri Larsille (Clos des Agaise) et Philippe Graffé (Domaine viticole du Chenoy), vice-président, sont à la tête de cette nouvelle association officielle qu’ils sont en charge de structurer au niveau de la Région wallonne, suite à la régionalisation de la viticulture belge. L’Association des Vignerons belges représente donc les producteurs vis-à-vis des instances publiques, et est, entre autres, responsable de l’agrégation, une procédure qui autorise ou non, suite à une dégustation, la mise en marché des vins sous leur dénomination officielle.
 
 
Marc Vanhellemnont, spécialiste des vins belges, a répertorié en Belgique quelque 250 parcelles plantées en vitis vinifera, et estime que 60 à 70 producteurs vinifient, avec un objectif commercial, pratiquement la même proportion de part et d’autre de notre frontière communautaire. La Wallonie, en année normale, produit près de 350 000 bouteilles. Ce qui ne sera pas le cas pour le millésime 2012 qui a connu, comme partout en Europe, des conditions météorologiques défavorables. Tout avait mal commencé avec les gelées de printemps qui ont décimé les fleurs, suivies par une propagation du mildiou favorisée par l’été humide. Nombreux sont les vignerons belges qui, par manque d’expérience, n’ont pu réaliser les traitements au bon moment. Certains ont tout perdu et d’autres s’en sont plutôt bien sortis. D’après Marc Vanhellemont, qui a eu le privilège de déguster, çà et là, quelques crus, la qualité est au rendez-vous, mais la production a chuté de moitié par rapport à une année moyenne. Les plus gros acteurs en Wallonie sont : Le Clos des Agaise, avec une production de près de 100 000 bouteilles, suivi du Domaine viticole du Chenoy et du Domaine du Ry D’Argent avec à peu près 60 000 bouteilles chacun. A noter également l’arrivée dans le paysage viticole wallon d’une personnalité du monde du chocolat, Jean Galler et sa fille Justine qui ont planté, en 2009, du chardonnay, du cabernet franc et du pinot noir sur une surface de 3 000 m² dans la principauté de Liège.
 
 
Outre le plaisir de partager un savoir-faire wallon, les visiteurs découvriront une exposition consacrée à la géologie des terroirs et assisteront, le samedi matin, à une conférence par Thierry Mortier, professeur de géologie aux Facultés polytechniques de Mons. Dans un autre registre, deux sommeliers viendront partager leur passion pour le vin belge : l’inénarrable Eric Boschman présentera (le samedi après-midi) “Osez les vins wallons”, tandis que Fabrizio Bucella expliquera (le dimanche après-midi) comment nous sommes passés “d’un pays de consommateurs à un pays de producteurs”.
 
Les samedi 6 avril, de 11h à 19h, et dimanche 7 avril, de 11h à 18h, au Centre d’accueil de la Plate Taille, Lacs de l’Eau d’Heure.
Entrée : 5 € par jour avec verre.
Plus d’Infos : http://festivaldesvinswallons.be/- Infos sur les vignobles wallons : http://www.marcvanel.be/
 
 
Ph.: Marc Vanel

Les commentaires sont fermés.