Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

31/03/2013

Potager, fleurs admises

La Libre, Momento, Dehors, jardin, potager, fleursEnvie de potager ? C’est de saison ! Et pourquoi pas un lieu où les fleurs côtoieraient joliment les légumes ? Ou plus simplement quelques légumes dans votre parterre ?

Savez-vous planter les choux? Marie Pascale Vasseur et Marie Noëlle Cruysmans

IL N’EST PAS TOUJOURS ÉVIDENT de trouver de la place pour installer un potager dans un petit jardin. C’est parfois délicat d’y intégrer des légumes. Pourtant, l’envie est là et la solution aussi. Sans exagérer, juste pour s’amuser et se régaler.
 
L’idée n’est pas nouvelle. Dès le Moyen Age, on associe les plantes utiles et les fleurs. Les navets poussent tranquillement près des coquelicots. Non seulement, les fleurs apportent de la bonne humeur aux planches de légumes, mais en plus, elles incitent les insectes à visiter le jardin. Mieux, elles attirent les nuisibles qui délaisseront alors leur légume préféré. Fleurs et légumes finissent donc par s’épauler pour mener la bataille contre les ennemis. La capucine, reine vagabonde des potagers, piège les pucerons, alors que le souci, par son odeur assez intense, fait fuir doryphores, mouches blanches et pucerons. Et, comble du bonheur, tous deux ont le bon ton de se ressemer, si bien qu’il est inutile d’y penser les années suivantes. Les tagètes aux couleurs dorées trop souvent mal aimés éloignent efficacement les nématodes du sol, ces petits vers parasites. Le résultat est tout aussi efficace que la panoplie des produits chimiques. Quant aux pois de senteur parfumés et aux dahlias aux mille couleurs, ils ont leur place au potager. Décoratifs et indispensables dans les bouquets d’été, ils demandent une terre très fertile.
 
 
Cela dit, quelques légumes produisent eux-mêmes de très jolies sommités fleuries. L’artichaut, par exemple, a une fleur bleue très graphique tout comme la rhubarbe assez monumentale. Le chou marin, aux grandes feuilles bleutées, porte des ombelles blanches légèrement parfumées de 50 cm de large. Au rayon des ombelles, il y a encore celles des carottes, de l’ail des ours et de l’Allium tuberosum, la charmante ciboulette chinoise. La ciboulette commune aux petites boules bleues n’est pas en reste. Quant au haricot d’Espagne, un grimpeur sans relâche, il est surtout apprécié pour ses petites fleurs rouges ou blanches. La roquette, devenue depuis quelques années quasi incontournable dans les assiettes, produit des fleurettes blanc crème au même goût de noisette. Sans oublier les cucurbitacées, potirons et courgettes. Leurs grandes trompettes jaune vif ou orange sont aussi belles que bonnes.
 
Grâce aux fleurs, lancez-vous dans l’aventure d’un potager. N’ayez pas les yeux plus grands que le ventre. Commencez pas à pas. Jouez avec la simplicité. La technique du potager en carrés a fait ses preuves. Idéale quand on est débutant, quand on dispose de peu de place ou qu’on n’a pas beaucoup de temps. Faciles à réaliser et à gérer, ces carrés permettent de cultiver un maximum de plantes dans un espace restreint. Des carrés de 1 m à 1 m 20, subdivisés en petits carrés, pour accueillir des végétaux différents. Une taille idéale pour le jardinier qui tend le bras au centre de la parcelle sans pour cela piétiner la terre. Pour plus de confort, surélevez le carré d’environ 30 cm de haut. La terre s’y réchauffe plus vite. Pour ménager votre dos, ajoutez encore quelques centimètres.
 
 
Un brin de folie dans des parterres trop sages
L’artichaut ou bien son cousin le cardon auront fière allure parmi vos roses, vos phlox et vos géraniums vivaces. Leur feuillage argenté très décoratif rehausse le parterre, tandis que les grandes inflorescences entre le pourpre et le bleu ravivent les couleurs. Cette composition devient un grand classique. Le feuillage vaporeux des carottes est, quant à lui, doublé d’élégantes ombelles blanches qui donnent de la légèreté aux compositions. Le fenouil est adopté depuis longtemps dans les parterres. Surtout sa version ‘Bronze’. Il pointe son nez à 1,50 m de haut et fait merveille parmi les Cosmos et les sauges. La chicorée aux petites marguerites d’un bleu vif inimitable aime les sols secs. Quand elle se plaît, elle joue dans le naturel. Le chou noir de Toscane au look de minipalmier peut monter jusqu’à 1m50. Son plumet très foncé est rehaussé après deux ans d’une touffe de petites fleurs jaunes.
Un peu d’exubérance, que diable !
 
 
Ph.: MNC & MPV

12:24 Publié dans Dehors | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la libre, momento, dehors, jardin, potager, fleurs | |

Les commentaires sont fermés.