Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

25/05/2013

Bordeaux et Bordeaux Supérieur au Brussels Wine Village

La Libre, Momento, Papilles, Vins, Brussels Wine Village, Bordeaux, Bordeaux SupérieurCes deux appellations souffrent d’un manque d’attention. D’où l’idée de transformer les “Bordeaux Supérieur” en “Bordeaux 1er cru”.

Mise en bouteille: Baudouin Havaux


CE WEEK-END, LES VINS DE Bordeaux et Bordeaux Supérieur sont à l’honneur au Mont des Arts à l’occasion du Brussels Wine Village, un concept créé en 2012 par Vinomagazine dans le cadre de Brusselicious, l’année gourmande de Bruxelles.

Ces deux Appellations d’Origine, situées au cœur du plus prestigieux des vignobles, souffrent médiatiquement de l’attention portée aux autres appellations jouissant d’une plus forte renommée. Bordeaux et Bordeaux Supérieur, qui représentent plus de la moitié du vignoble girondin et constituent le plus grand vignoble de vins fins du monde, constituent le “socle fort” de la pyramide des vins de Bordeaux. C’est en quelque sorte la porte d’entrée dans cet univers bordelais dont ils ont peu à peu conquis la place de leader pour constituer, aujourd’hui, 55 % des Bordeaux consommés dans le monde. Bordeaux et Bordeaux Supérieur couvrent, en réalité, sept Appellations d’Origine Contrôlée, six en vins tranquilles (Bordeaux Rouge, Bordeaux Supérieur Rouge, Bordeaux Rosé, Bordeaux Clairet, Bordeaux Blanc, Bordeaux Supérieur Blancs) et une en vins effervescents (Crémant de Bordeaux). Soit près de 60 000 hectares répartis de part et d’autre de la Gironde, qui jouissent d’une variété de sols, de climats, d’encépagements à l’origine d’une large palette de vin. La qualité n’est évidemment pas homogène, mais en général, c’est toujours pour le consommateur un choix fiable à un prix abordable.

D’une part, la différence entre un Bordeaux et un Bordeaux Supérieur n’est pas facile à identifier, et les critères techniques qui les séparent sont un peu nébuleux. D’autre part, l’appellation Bordeaux Supérieur actuelle ne met pas assez en valeur la qualité des vins et le travail des viticulteurs. Le syndicat a comme projet de créer une nouvelle dénomination, “Bordeaux 1er Cru”, qui remplacerait l’actuelle “Bordeaux Supérieur”. Cette appellation régionale plus haut de gamme vise à valoriser la qualité des vins. Transformer les “Bordeaux Supérieur” en “Bordeaux 1er cru” marquerait une segmentation plus simple et plus lisible pour s’adresser au consommateur national et étranger. Bernard Farges, président des appellations Bordeaux et Bordeaux Supérieur, fervent défenseur du projet, déclarait récemment : “Notre future AOC couvrira le territoire des appellations Bordeaux et Bordeaux Supérieur. Pour devenir 1er cru, le critère déterminant ne sera pas la géographie, mais la qualité de la production. Le vin devra être irréprochable. Bordeaux 1er cru, c’est l’opportunité de sortir par le haut pour les viticulteurs n’ayant pas eu la chance de naître dans un cru classé.”

Le ton est donné, et l’on comprend qu’il faudra encore de longues années pour que l’appellation figure sur une étiquette de Bordeaux. Les défenseurs de l’idée doivent s’armer de patience, mais aussi de persévérance, car ce projet est loin de faire l’unanimité dans le vignoble. “Bordeaux 1er cru” se heurte à de nombreuses contestations dans le vignoble girondin et français.


Brussels Wine Village accueillera des producteurs bordelais ces samedi, de 11h à 21h30, et dimanche, de 11h à 18h30, le Mont des Arts, le parc situé entre la Grand-Place et la Gare Centrale

Les commentaires sont fermés.