Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

01/06/2013

La Promenade Verte

La Libre, Momento, Sorties, Promenade Verte, vélo, BruxellesEt elle est vraiment très verte ! Cet itinéraire, tracé pour les cyclistes ou les piétons, fait le tour de Bruxelles en une bonne soixantaine de kilomètres. Une grande balade, ou plusieurs petites… c’est à vous de voir. Il suffit de se mettre en route et de trouver une première balise. Petite feuille de route.

Reportage à vélo: Astrid t’Serstevens


PAS ENCORE DE PROJET pour une journée de congé qui s’annonce belle ? Bruxelles recèle une randonnée vélo qui en étonnera plus d’un : la Promenade Verte. Inutile ici d’enfourcher son vélo de course, les revêtements sont très variés et le rythme plus propice à la balade et au papotage entre amis qu’à la performance. En vrac, on rencontrera des sentiers, des chemins de terre avec ou sans cailloux, des allées forestières majestueuses, des pistes cyclables, parfois toutes neuves, mais aussi de bons vieux pavés brabançons et, naturellement, quelques kilomètres d’asphalte pour relier le tout. Des pneus bien gonflés permettront à un randonneur un peu motivé de boucler la soixantaine de kilomètres dans la journée. Si! si! Nous l’avons testé !

Si la Promenade a été qualifiée de Verte, c’est qu’elle s’est donné pour mission de faire découvrir les zones protégées, forêts, bois, réserves naturelles, parcs, jardins, plateaux campagnards, potagers, taillis, prairies, moulins à vent, à eau, champs, vergers, marais et innombrables étangs qui ornent (trop) discrètement le pourtour du territoire bruxellois. Avec, nécessairement, quelques jonctions plus urbanisées.

Quoi de plus étonnant que de croiser la chaussée de Gand et, 75 mètres plus loin, de pédaler sur le sentier de terre qui parcourt les prairies du Zavelenberg en face du Basilix ? Idem après la chaussée de Ninove : en 50 mètres, on passe de la ville à la campagne, le Scheutbos, qu’on traverse en longeant de vastes prairies où rêvent de placides bisons écossais. Au loin, les silhouettes des immeubles de Molenbeek, la coupole du Palais de Justice… Très loin. Pareil, après quelques centaines de mètres le long du canal industriel et le croisement de la chaussée de Mons : on arrive sur le plateau d’Erasme, au milieu de prairies, champs, saules têtards, chevaux, haies, pavés brabançons, jardins. Une vision vraiment très inhabituelle de la ville. A quoi il convient d’ajouter au printemps la bande son d’innombrables oiseaux.

En comptant une moyenne réaliste de 13-14 km/h, le nombre des heures à pédaler incite à choisir une bonne selle : le kilométrage est conséquent, certes, mais les paysages tellement variés ! Enfin, Bruxelles n’est pas un plat pays, loin s’en faut. On la dit bâtie sur sept collines, on s’en aperçoit rapidement. Que l’on parcoure la Promenade dans un sens ou dans l’autre, on n’échappera pas aux côtes, mais on jouira équitablement de belles descentes.

Vingt points permettent d’atteindre l’itinéraire et de trouver une première balise, souvent un potelet vert/noir pas très haut. Aux points 1, 8 et 14, un terminus de tram ou de métro autorise bien des combinaisons aux un peu moins sportifs : retour anticipé, demi-tour, rendez-vous pique-nique ou rallye…

Ces points de repère seront utiles également si le fil de l’itinéraire est perdu, car une seule balise par changement de direction, c’est peu : vous ne l’avez pas vue – et elle n’est pas toujours très visible : vous êtes largué ! Le mieux est de s’obstiner, faire demi-tour et repartir de la dernière borne, car la PV emprunte les chemins les plus calmes, les plus jolis et, bien sûr, les plus secrets.

Enfin, si une grande partie de la Promenade Verte se fait à travers bois, champs et campagnes, elle passe aussi – et fort à propos – à proximité immédiate de quelques adresses intéressantes pour la pause déjeuner. D’où que l’on entame la boucle, une bonne table est posée presque au bord du chemin, à l’heure où on a faim. Chemin où sont également posées d’autres bonnes tables, en bois, qui offrent de splendides salles-à-manger-son-pique-nique grandeur… nature !


Ph.: Asts

Les commentaires sont fermés.