Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

23/06/2013

iOS7, le test

La Libre, Momento, Pixels, iOS7, testEn prenant le meilleur d’Android et surtout de Windows Phone 8, Apple a-t-il créé le meilleur OS mobile ?

A.Ca.


AUJOURD’HUI, NUL NE l’ignore, les smartphones se vendent comme des hamburgers servis au sortir d’un Brésil – Belgique au Maracana. La lutte est âpre, et les éléments différenciateurs entre les différents modèles sont donc de plus en plus cruciaux. Quels sont-ils ? Le prix, bien sûr, le design, évidemment, la puissance et les fonctionnalités, c’est entendu, mais aussi, et, a-t-on envie d’écrire, surtout, la plate-forme logicielle qui donne vie à la machine. Entendez, l’OS.

Si Apple et son iPhone collectionnent les trimestres fiscaux rayonnants et les médailles, c’est parce que c’est un bel objet, performant et bien fini, mais surtout parce que la Pomme maîtrise merveilleusement le couple software-hardware. Si l’iPhone et l’iPad sont des hits, c’est donc, aussi, dû à iOS.

Vous pensez donc que quand la firme de sieur Cook annonce, comme à la Worldwide Developers Conference (WWDC) il y a quelques jours, une toute nouvelle version d’iOS, la plus novatrice de la courte histoire de l’Operating System mobile, forcément, cela crée l’événement pour les centaines de millions de possesseurs d’iDevices du globe.

iOS 7, qui succède à l’actuel 6, sera disponible en téléchargement public gratuitement à l’automne prochain. Pour l’heure, seuls les développeurs ont pu installer la mise à jour pour appréhender la nouvelle interface. Les développeurs, plus des milliers de bidouilleurs et traficoteurs de firmwares. Pour notre part, c’est sur un iPhone 4S qu’on a pu approcher iOS 7.

Qu’en conclure ? Que c’est à un véritable grand nettoyage qu’Apple a procédé. Plus lissé, et aux couleurs plus franches, iOS 7 n’est pas qu’une refonte esthétique : plusieurs apps ont été repensées par Johnny Ive, le Monsieur Design d’Apple. L’ensemble, encore très énergivore et légèrement instable, ce qui est absolument logique pour une version bêta, promet beaucoup. iOS troque ses menus grisés et passéistes pour plus de clarté, une nouvelle police et, surtout, de nouveaux gestes à apprivoiser, pour simplifier l’expérience. La fermeture d’une application est désormais bien mieux pensée, la navigation par onglets sur Safari de même.

iOS 7 sait également s’inspirer de ce qui se fait de mieux… ailleurs. L’esthétique générale renvoie de manière assez franche à Windows Phone 8, OS qui mérite encore bien plus d’intérêt que l’oreille que lui tend, timidement, le public.

Autre influence : sur le menu d’accueil, un slide du haut de l’écran fait apparaître le calendrier, mais un slide du bas vers le haut ouvre un panneau de contrôle à la… Android, permettant de désactiver/activer en un coup d’œil Wi-Fi, Bluetooth, Réseaux Mobiles, etc. Jusqu’ici, il fallait passer par les réglages !

Il est encore tôt pour dire qu’iOS 7 est le meilleur OS mobile, mais il cherche ostensiblement à compiler le meilleur des trois écosystèmes actuels.

10:00 Publié dans Pixels | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la libre, momento, pixels, ios7, test | |

Les commentaires sont fermés.