Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/07/2013

Consoles next-gen: on y a joué!

La Libre, Momento, Pixels, consoles, jeux vidéo, PlayStation 4, Xbox One, E3Les Playstation 4 et Xbox One sont des bêtes de course graphiques. Au-delà du bling bling, d’autres paramètres pourraient faire pencher les gamers d’un côté ou de l’autre de la balance. Explications.

Manettes en mains: Michi-Hiro Tamaï, à Los Angeles


LA PRESSION EST RETOMBÉE à Los Angeles, depuis les joyeuses entrées des Xbox One et PlayStation 4 de Microsoft et Sony. Les deux consoles next-gen continuent toutefois à nourrir les débats – souvent houleux – chez les gamers. Jusqu’à influencer les choix stratégiques de Microsoft. Entourée d’une politique de jeux d’occasion restrictive, la Xbox nouvelle était ainsi censée devoir se connecter au Web au moins une fois toutes les 24 heures. Chris Lewis, le patron de la division européenne de Xbox, avait beau nous répéter en interview sur le showfloor se “sentir parfaitement à l’aise avec cette décision”, le tollé des joueurs et la politique non invasive de Sony à ce sujet a finalement poussé la firme de Redmond à, entre-temps, faire machine arrière.

Au-delà de ces débats, manettes en mains, la puissance de feu de ces deux consoles semble toutefois au coude à coude. Prévu exclusivement sur PlayStation 4, “DriveClub” affiche ainsi des paysages à la profondeur de champ jamais vue. Les ombres et les réflexions des véhicules de ce jeu de course sont en outre nettement plus détaillées. La plupart des développeurs interrogés sur le salon parlent ainsi d’un facteur X8, voire X10 dans le cas de Microsoft. De quoi animer et mouvoir en temps réel un nuage de 40 000 étoiles sur Xbox One. Soit la cartographie réelle de l’espace situé entre Mars et Jupiter…

Mais il est assez difficile de quantifier l’amélioration graphique et physique amenée par la next-gen car elle dépendra des ressources utilisées pour d’autres fonctions comme l’intelligence artificielle ou le online”, précise Paul Rustchynski, producteur de “DriveClub” qui avait déjà travaillé sur “MotorStorm” et “WRC” (sur PS2). “Je peux toutefois vous dire que nous avons pu utiliser 250 000 polygones par voiture, tous animables en temps réel. Ce qui est énorme car, avant cela, on tournait aux alentours de 30 000.”

Moins buzzées mais tout aussi cruciales que les performances visuelles, les nouvelles manettes des deux compétiteurs sont également améliorées. Leurs gâchettes offrent ainsi une sensibilité accrue, soit 256 niveaux de pression dans le cas de la DualShock 4 de Sony, autrement dit le double face à sa devancière. Un paramètre indispensable pour, par exemple, doser avec précision l’accélération et le freinage d’une voiture. Particularité de la manette de la Xbox One, la greffe de deux nouveaux moteurs vibrants sur chacune des gâchettes, à même, entre autres, de retransmettre les hoquets de l’ABS qui se déclenche.

Exclusivité de la manette PS4, sa surface tactile n’était, elle, malheureusement pas beaucoup exploitée par les jeux de Sony sur le salon. Seul “Killzone : Shadow Fall” l’utilisait, pour changer d’armes en imprimant des mouvements du doigt vers les quatre points cardinaux. Toujours au rayon ergonomique, face à la nouvelle PlayStation Camera qui devra encore faire ses preuves, le nouveau Kinect 2 (indispensable pour naviguer vocalement dans les menus de la One) semble prendre une longueur d’avance.

Une série d’applications convaincantes venant épauler le joypad de la One permettait, par exemple, de se pencher naturellement dans un virage pour augmenter son amplitude automatiquement. Augmentant drastiquement et sans surprise la précision de sa détection vocale et visuelle, le Kinect 2 a surtout la bonne idée de se munir d’un objectif grand angle et de détecter les joueurs par infrarouge.

En pratique, ces deux améliorations permettent de, respectivement, gesticuler plus près de son téléviseur et sans lumière. Si aucune démo n’avait été prévue dans ce sens par Microsoft sur le salon de Los Angeles, Jeff Heinshaw, ingénieur en charge du développement logiciel animant le cœur de la Xbox One, a bien voulu se prêter à cet exercice lorsqu’on le piquait au vif à ce sujet. Résultat concluant puisqu’après une extinction des feux, le Kinect 2 réagissait au doigt et à l’œil.

Point clef qui décidera du succès de ces deux consoles et qui handicape aujourd’hui sérieusement la Wii U de Nintendo, les blockbusters exclusifs étaient globalement au coude à coude à l’E3. Si la sensibilité de chaque gamer fera pencher la balance d’un côté ou de l’autre, on retiendra ainsi “Forza MotorSport 5” et “Sunset Overdrive” sur Xbox One. Sans oublier “Crimson Dragon” et “Killer Instinct” pour les hardcore gamers. Sur PlayStation 4, ne pas oublier d’aller regarder en premier les vidéos Youtube de “The Knack, Killzone : Shadow Fall”, “Drive Club” et “InFamous : Second Son”. De quoi trépigner d’impatience avant la sortie de ces deux consoles prévues pour cette fin d’année.


Ph.: M.-H.T.

Commentaires

Avant la sortie officielle de la playstation 4, on peut faire un aperçu des jeux qui y seront disponible sur Youtube.

Écrit par : Palystation 4 officiel | 18/07/2013

Bonjour, je suis très heureux d'avoir trouver ce site (momento.blogs.lalibre.be), superbe article. Merci beaucoup !

Écrit par : expert seo avec Buzzacile | 22/12/2014

Les commentaires sont fermés.