Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

29/07/2013

Isola Bella, sur la route des vacances

5. Tour de la Noria.jpgMi-septembre, Momento s’envole vers les lacs du nord de l’Italie. Entre Lombardie et Piémont, dans un écrin montagneux, Isola Bella recèle de magnifiques jardins.

 

Par-delà les jardins
Marie Pascale Vasseur et Marie Noëlle Cruysmans

APRÈS LE PASSAGE DES ALPES, un petit paradis sur terre se profile face à un paysage grandiose. Le lac Majeur est une étape incontournable. Un lieu de villégiature choisi pour son climat tempéré, jamais très froid en hiver ni desséché en été. Isola Bella, la plus célèbre de ses îles, abrite, dès le XVIIe siècle, un vaste palais appartenant à la famille Borromée et ses fabuleux jardins formels. Sans doute aujourd’hui les mieux conservés du pays. Du baroque à l’état pur. A l’italienne. En réalité, un grand rocher transformé en jardin enchanté. Magique.
Depuis les rives du lac, on devine la forme de l’île. Un gigantesque navire. Sa poupe, au sud, est constituée d’une spectaculaire pyramide tronquée divisée en de multiples terrasses successives. Le tout réalisé avec profusion de théâtralité et d’excentricité. L’effet est saisissant.
Conçus pour représenter la puissance des Borromée, banquiers à Milan, les jardins sont créés avant tout pour magnifier les fêtes et les spectacles en vogue à l’époque. Résultats d’un impressionnant travail d’équipe mêlant architectes, maîtres maçons, sculpteurs, terrassiers, menuisiers, peintres et jardiniers, ils sont construits avant d’être plantés. Comme la plupart des jardins de l’époque Renaissance. De nombreux décors sont installés. Notamment aux différents points stratégiques, une cinquantaine de statues symboliques et immenses représentant les mois, les saisons et les illustres membres de la famille. On dirait des marins ou les passagers du navire saluant sur le pont. Différents thèmes sont récurrents. Des motifs héraldiques et une série d’allégories exaltant la nature. Par exemple, une somptueuse licorne, emblème familial, qui culmine, majestueuse, sur le point le plus haut de l’île. Au sommet du grand théâtre d’eau semi-circulaire richement décoré de granit gris, tuf calcaire et galets noirs et de statues de marbre. De terrasse en terrasse, balustrades, flèches, piliers et obélisques – tels les mâts du bateau –, ponctuent le lieu et semblent s’élever dans le ciel.
Grâce au microclimat généré par le lac, les plantes et les fleurs de l’île sont luxuriantes. Même si, au moment de la construction des jardins, les végétaux ne sont pas la priorité, on cultive quelques légumes, choux-fleurs, artichauts, navets, fenouils et potirons. Egalement les agrumes. Orangers, cédratiers et citronniers. Dans le courant du XIXe siècle, le jardin s’enrichit d’essences exotiques provenant du monde entier. Principalement tropicales et méditerranéennes, elles sont plantées dans les parterres et dans une centaine de pots en terre cuite ornés du blason des Borromée.

Les commentaires sont fermés.