Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/08/2013

Cet été, suivez les tendances

La Libre, Momento, Papilles, boissons, nouveautés, Gordon's, bière de Cambron, Parrot BayLa saison estivale est souvent riche en nouveautés côté boissons, en voici trois à savourer en terrasse.

Mise en bouteille: Baudouin Havaux


Brasserie de Cambron, Pairi Daiza

Eric Domb, patron de Pairi Daiza, s’est également forgé une solide réputation dans les métiers de bouche. Une attention particulière est portée sur tous les restaurants du parc animalier, tant au niveau de la qualité des produits proposés que des thématiques déclinées. Les restaurants chinois et africain ou le pavillon des thés en sont des exemples remarquables. Pour atteindre ce niveau qualitatif, il s’est reposé sur les compétences du traiteur Paulus, qu’il a racheté, et sur les conseils gastronomiques du président d’Euro-Toques, Jean Castadot, qui l’accompagne dans sa démarche. Eric Domb ne s’est pas arrêté là et, depuis ce printemps, l’on peut déguster à Pairi Daiza quatre bières d’abbaye produites sur le site. Il a fait renaître de ses cendres le patrimoine brassicole du domaine qui remonte à 1770. A cette époque, les moines brassaient avec l’eau de la source Saint-Bernard la bière de Cambron. La légende raconte d’ailleurs que “cette bière était d’une qualité telle que les moines cisterciens qui la brassaient la buvaient sans compter. Ils la consommaient dans un gobelet en cristal supporté par un pied sculpté en forme d’ange. Un jour, l’Abbé leur intima l’ordre de boire avec davantage de modération. Les moines rétorquèrent que l’ange visible au fond du verre était si beau qu’ils devaient boire jusqu’à la dernière goutte afin de pouvoir distinguer ses traits. L’Abbé, rusé, décida alors de remplacer le verre par un autre dont le pied représentait le diable. Hélas pour lui, une fois encore, les moines trouvèrent la parade. Ils répondirent que le diable était si laid et le breuvage si délicieux qu’ils ne pouvaient se résoudre à lui en laisser la moindre goutte…” En souvenir de cette légende, dans le fond des verres utilisés pour le service de la Cambron est gravée soit la figure du diable soit celle de l’ange.

La brasserie est logée dans un bâtiment érigé sur les propres ruines de la construction de l’époque cistercienne. Le bâtiment, construit avec les mêmes matériaux qu’à l’époque, briques en terre cuite moulées à la main, moellons en pierre bleue, ardoises naturelles, est recouvert d’une charpente en chêne massif en forme de coque de bateau retournée. Une installation brassicole de pointe, dont deux cuves majestueuses en cuivre accueillent les visiteurs. Les pompes du restaurant sont directement reliées aux cuves. La brasserie, d’une capacité de production maximale de 4 000hl/an, produira pour sa première année près 2 500 hl qui sont commercialisés exclusivement sur le site.

Dégustation :
– La Cambron Blanche : très légère, manque d’amertume, assez souple.
– L’abbaye de Cambron Blonde : ronde, ample, toastée, aux notes de biscuits et de spéculos, marquée par la coriandre. 5,5 % alcool.
– L’abbaye de Cambron Brune : couleur peu intense, assez légère en bouche. 7,5 % alcool.
– La Cerise de Cambron : impression de fraîcheur, citronnée, acidulée et un peu sucrée.


La Libre, Momento, Papilles, boissons, nouveautés, Gordon's, bière de Cambron, Parrot BayGordon's Crisp Cucumber

Le grand retour du traditionnel gin surfe sur la mode des cocktails et l’éclosion de stars du shaker. Des dizaines de marques ont fait leur apparition sur le marché et plus aucun bar qui se respecte n’ose présenter à sa clientèle branchée une carte qui ne compte pas moins de 10 références en provenance des quatre coins de la planète. Le phénomène est particulièrement marqué dans les bars londoniens, et chez nous, c’est en Flandre qu’il faut sortir pour se rendre compte de ce tournant culturel de la mixologie. Le gin, un distillé à base de baies de genévrier, exprime des caractères aromatiques divers en fonction des plantes ou aromates utilisés pour sa préparation. Chaque amateur affichera sa préférence en fonction de ses goûts personnels et du cocktail à concocter. La grande distribution ne pouvait rester en marge de cette révolution dans l’art de servir un apéritif ou toute autre boisson festive. L’enseigne au lion a annoncé son accord de collaboration avec l’un des meilleurs barmen de Belgique de renommée internationale, Manuel Wauters, qui officie dans son bar anversois le Sips. Delhaize marque le coup en lançant en exclusivité le gin Gordon’s Cucumber, un mélange de Gordon’s London Dry Gin original et d’arômes naturels de concombre. Un gin plus aromatique, plus mordant, qui apporte plus de fraîcheur dans la construction de cocktails. Les amateurs traditionnels l’apprécieront sur un tonic accompagné d’une tranche de concombre, les autres pourront toujours suivre la recette concoctée par Manuel Wauters.

Crispy Sensation :
– Verser 4,5 cl de gin au concombre, 4 cl de jus de pomme, 2 cl de jus de citron vert et 2 cl de sucre liquide dans un shaker, puis agiter vigoureusement.
– Placer la préparation dans un verre.
– Ajouter quelques glaçons.
– Garnir avec quelques morceaux de concombre et servir avec une paille.

Disponible chez Delhaize. Prix : 15,49 € (75 cl, 37,5 % alcool).


La Libre, Momento, Papilles, boissons, nouveautés, Gordon's, bière de Cambron, Parrot BayParrot Bay

Un cocktail glacé en sachet tout préparé. Inutile de rechercher la longue liste des ingrédients, de mixer, de mélanger ou de piler de la glace, et de mettre votre cuisine en désordre, votre cocktail “ready-to-serve” et “easy-to-drink” sort tout droit de votre congélateur pour satisfaire vos invités. Il vous suffit de placer le sachet huit heures au congélateur, de le passer ensuite sous l’eau chaude, de l’ouvrir et de le servir dans un verre. Trois variantes de Parrot Bay sont actuellement sur le marché, le Berry Daiquiri, le Citrus Daiquiri et le Piña Colada.

Disponible chez Colruyt, Delhaize et Carrefour. 4,7 % alcool.

Les commentaires sont fermés.