Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/09/2013

Belgian Beer Weekend, le paradis de la bière

La Libre, Momento, Papilles, bière, Belgian Beer Weekend, 2013Plus de 400 bières belges sont proposées à la dégustation à Bruxelles ce week-end.
 
Mise en bouteille: Baudouin Havaux


CE WEEK-END, BRUXELLES accueille, sur la Grand-Place, plus de 75 000 visiteurs, de fervents disciples de Gambrinus, mais aussi de simples amateurs, curieux de découvrir de nouvelles sensations houblonnées.
 
Vendredi, s’est inaugurée en grande pompe la 15e édition du Belgian Beer Weekend. L’ouverture officielle des stands de dégustation était précédée par la traditionnelle célébration de Saint-Arnould, patron des brasseurs, lors de laquelle on a pu assister à la bénédiction de la bière, orchestrée par la chevalerie du Fouquet des brasseurs dans la cathédrale de Saints-Michel et Gudule.
 
 
Cette année, 51 brasseries de toutes les provinces du pays proposent un large éventail de bières exclusivement belges. Une occasion unique de partir à la découverte d’une bonne bière régionale, une authentique bière d’abbaye, une rafraîchissante bière blanche, une délicieuse brune, une surprenante bière fruitée ou une désaltérante petite pils. Au risque d’une légère frustration, il faudra choisir parmi plus de 400 bières proposées à la dégustation.
 
Les stands sont situés sur la Grand-Place, mais également à l’arrière de la Bourse qui s’est métamorphosée cette année encore en “Beer Street”, un long comptoir de pas moins de 50 m de long proposant un assortiment de bières spéciales de différentes catégories au fût. Les stands seront ouverts samedi de 11h à 21h45 (fermeture des caisses à 20h) et dimanche de 11h à 19h45 (fermeture des caisses à 19h).
 
Au programme également un rassemblement de véhicules et charrettes de brasserie anciens, le samedi à 10h sur la place du Marché aux Poissons, et départ du cortège à travers les rues de Bruxelles à 14h. Tout au long du week-end, l’occasion sera offerte d’apprendre les ficelles du métier par le biais de dégustations de bières à l’aveugle. Les différentes variétés de bières et le service de celles-ci n’auront plus de secret pour vous.
 
L’accès est gratuit, mais pour déguster, il vous faudra verser une caution pour votre verre et acheter des capsules qui seront vendues aux caisses. La majorité des bières s’échangent contre 2 ou 3 capsules, soit 2 ou 3 euros, un prix certes démocratique.
 
Cet événement, qui attire chaque année plus de visiteurs étrangers, contribue à faire connaître dans le monde entier la culture brassicole belge. Théo Vervloet, président des brasseurs belges, est assez confiant pour l’avenir du secteur, et souligne que la reconnaissance internationale de la maîtrise de nos brasseurs se mesure au succès de leurs bières à l’exportation. Sur les près de 19 millions d’hectolitres brassés annuellement en Belgique, 60 % traversent nos frontières. La part de l’exportation, qui augmente chaque année de +/- 5 %, compense la baisse de consommation nationale estimée à 74 litres per capita en 2012. En 10 ans, l’exportation a augmenté de plus 70 %, ce qui démontre le potentiel de croissance et l’esprit innovateur de nos brasseurs qui proposent régulièrement des bières aux saveurs nouvelles, des verres et emballages originaux. La France est de loin le premier marché d’exportation – elle a importé l’année dernière plus de 3,5 millions d’hectolitres. L’augmentation significative des droits d’accises, de 75 à 160 % en fonction de la taille des brasseries, imposée par la France depuis ce premier janvier, devrait cependant provoquer une baisse des exportations vers l’Hexagone. Les Pays-Bas et l’Allemagne se disputent la seconde place avec près de 2 millions d’hectolitres chacun.
 
La bière reste de loin la boisson alcoolisée la plus consommée par les Belges qui la considèrent comme un facteur de convivialité et de cohésion sociale lorsqu’elle est bue au café ou lors de fêtes. C’est également un élément important de notre patrimoine qui a été officiellement reconnu par la Wallonie, laquelle l’a reprise dans l’inventaire du Patrimoine culturel immatériel. Le comité a reconnu à l’unanimité la culture de la bière comme chef-d’œuvre du Patrimoine oral et immatériel de la Communauté française.
 
Divers éléments ont été pris en compte, comme l’Histoire de la bière qui remonte en Régions wallonne et bruxelloise au XIIIe siècle, le savoir-faire des brasseurs transmis de génération en génération et les connaissances techniques brassicoles enseignées dans nos écoles de brasserie.
 
Plus d’informations, liste des brasseries participantes, carte des bières proposées et programme complet : www.belgianbrewers.be
 
 
Ph.: Fédération des brasseurs

Les commentaires sont fermés.