Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/09/2013

Le déclic du Jeu des dictionnaires

La Libre, Momento, Autoportrait, Jean-Luc FonckJean-Luc Fonck est un chanteur-poète humoristique. Il est également le chanteur du groupe Sttellla et l’auteur de plusieurs livres (“Histoires à délire debout”, “Histoires allumées”, “Le Contrat”…).


JEAN-LUC FONCK EN 6 DATES

9 mars 1957 : naissance à Arlon à l’hôpital Saint-Joseph… Mes parents sont boulangers, et je suis bien content qu’ils le soient. Une petite particularité : sur mon extrait d’acte de naissance, il y a à peu près tout, sauf… ma date de naissance.

14 mars 1975 : premier concert de Sttellla (qui s’appelait “Stella” à l’époque). On était persuadé que, le lendemain, on serait un truc comme les “Rolling Stones belges”… “De Rolleke Stenen”… On s’est trompé.

Juin 1988 : premier concert à Montréal dans le cadre d’un festival qui s’appelait “FIRM” (pour : Festival international rock de Montréal) et la rencontre avec Noir Désir et les Garçons Bouchers (nous avons collaboré avec ces derniers pendant dix ans !).

1992 : sortie de “Torremolinos”. On ne pensait pas que ce titre pouvait marcher… Il est sorti en quatrième extrait de l’album “The Dark Side Of The Moule”. C’est le titre qui a fait découvrir Sttellla au grand public.

2003 : sortie de mon premier bouquin (“Histoires à délire debout”) et la découverte du plaisir d’écrire. Le huitième bouquin sortira fin 2013 aux Editions Luc Pire, avec, toujours, autant de plaisir… Deux de mes bouquins sont à la base du spectacle “Jean-Luc Fonck raconte ses rêves… le spectacle” avec lequel je tourne pour le moment.

Février 2014 : sortie du nouvel album studio de Sttellla (le 12e, sans compter les best of, les albums de Bla Bla -4- et Fée un vœu… une bonne vingtaine d’albums en tout)… et la tournée qui s’en suit pour arriver à mars 2015 et fêter les quarante ans de concerts de Sttellla !


UN EVENEMENT DE MA VIE

Ma participation au sein de l’équipe du Jeu des dictionnaires.
Jacques Mercier m’a proposé de faire partie de l’équipe. Je n’étais pas à l’aise à l’idée de me retrouver au milieu de pointures comme Philippe Geluck, Marc Moulin, Jean-Pierre Hauthier ou Jean-Jacques Jespers… J’ai accepté… Je ne remercierai jamais assez Jacques… C’était le début pour moi de nombreuses participations en radio et en télévision…
Je participe toujours actuellement à deux émissions hebdomadaires : le 8/9 sur Vivacité et Bel RTL Comédie sur Bel RTL (forcément).


UNE PHRASE

“On n’a rien de moins que les Américains… On aurait même plus en comptant qu’on est moins”, Jean-Luc Fonck.

Ça ne veut rien dire, mais ça le dit bien.


TROIS LIEUX

Arlon
C’est la ville de mon enfance… J’y ai encore un tas de souvenirs. J’adore y retourner pour y faire un spectacle ou même comme ça, juste pour le plaisir… L’intrigue de mon prochain bouquin se déroule d’ailleurs à Arlon.

Montréal
La première fois que j’y suis allé (j’y suis retourné plus d’une vingtaine de fois depuis pour y faire des spectacles), je me suis tout de suite senti comme à la maison… comme si j’avais toujours vécu là. Si je n’avais pas une telle phobie de l’avion, j’y serais bien plus souvent.

Bruxelles
C’est la ville où je vis… J’aime… Ce qui est amusant, c’est que dans les grandes villes, on a le choix pour aller au resto, boire un verre, faire ses courses,… même si pour finir on se retrouve toujours dans les trois mêmes endroits.


TROIS LIVRES

"Histoires extraordinaires", d'Edgard Alan Poe
J’ai lu et relu toutes les histoires de Poe pendant mon adolescence. Je n’ai plus jamais retrouvé cette ambiance glauque et morbide, à part peut-être dans “Twin Peaks”… mais on en reparlera plus tard…

"Le Petit Nicolas"
J’ai découvert ça à l’école. Notre prof de religion, au lieu de nous donner cours, nous lisait des extraits du Petit Nicolas… C’est sans doute pour ça que le cours de religion était notre cours préféré.

"Tistou les pouces verts", de Maurice Druon
Il s’agit d’une espèce de conte, de fable assez mignonne… et suffisamment étrange pour que je m’y intéresse quand j’étais petit. J’y repense souvent.


TROIS FILMS

"Noyade interdite"
Un film de Pierre Granier-Deferre, sorti en 1987, avec Elisabeth Bourgine dans un des rôles principaux. C’est mon actrice préférée. Le film est assez spécial, j’ador

"Le Schpountz"
Avec Fernandel… Un vieux film en noir et blanc… C’est super ! Fernandel est énorme, et l’histoire est une de ces bonnes vieilles histoires comme on les racontait à l’époque.

"Twin Peaks"
C’est plutôt un feuilleton, mais il y a un film aussi… Je n’ai plus rien vu d’aussi surprenant depuis. Dans tous les albums de Sttellla, sortis après la diffusion de “Twin Peaks”, on peut trouver une référence au feuilleton… soit la pochette… soit un morceau… soit un morceau de morceau…


UNE DATE

Le 21 juillet 1969
Le premier pas de l'homme sur la Lune.


Ph.: Alexis Haulot

Les commentaires sont fermés.