Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

22/09/2013

Festival du vin chez Colruyt

La Libre, Momento, Papilles, Foire aux vins, ColruytEntre réduction et magnum, l’enseigne belge met le vin à l’honneur pour quelques semaines.

Sélection: Baudouin Havaux


CHEZ COLRUYT, DEUX ACTIONS sont menées de paire  : le festival du vin jusqu’au 8 octobre et la sortie du catalogue grands vins d’automne avec des réductions de 5 à 10 % pour les réservations d’un minimum de 24 bouteilles avant le 29 septembre.
Dans le cadre du festival du vin, Colruyt répète son action “magnum” en offrant pour une sélection de 9 références un magnum gratuit à l’achat de 6 bouteilles du même vin. “Momento” n’a pas trouvé ses coups de cœur dans ces références mais a sélectionné trois vins italiens bien caractéristiques de leurs appellations à des petits prix imbattables. Et dans le catalogue des grands vins d’automne, un coup de cœur pour un second vin d’un prestigieux château bordelais dans le millésime 2010.
On ne peut que recommander d’acheter des seconds vins dans les grandes années car l’écart de qualité entre le premier et le second est beaucoup plus ténu quand la nature est généreuse. Par contre, dans les années plus faibles, il est recommandé de se diriger vers les premiers qui sont proposés à des prix plus accessibles.

Les Angelots de Villemaurine, Saint-Emilion Grand Cru, 2010
Le château Villemaurine, situé dans le cœur de la cité médiévale de Saint-Emilion, sur la roche calcaire, jouit d’un profil géologique unique que son actuel propriétaire, Justin Onclin, et sa fille Carmen ont réussi à apprivoiser grâce à des rendements modérés, un suivi parcellaire de la propriété et un tri sévère des raisins au moment de la vendange. Depuis l’acquisition du domaine en 2007, ils ont littéralement ressuscité ce joyau qui semblait dormir à Saint-Emilion, et aujourd’hui ce travail méticuleux porte ses fruits. Un encépagement classique à Saint-Emilion, 80 % de merlot et 20 % de cabernet sauvignon, et un élevage exclusivement en chêne français. <br/>Le nez est légèrement fumé avec des notes de moka et de mûres. La bouche est souple, parfaitement en équilibre avec des tanins soyeux. Un grand Saint-Emilion à un prix tout à fait abordable. Il supportera la garde sans aucun souci. Il ne faut pas hésiter à se faire plaisir et profiter de l’occasion qui nous est donnée de trouver dans un millésime comme 2010 d’excellents seconds vins de Grands Crus. Personne ne peut prédire quand se présentera une année aussi généreuse. De plus, le château Villemaurine est une valeur sûre qu’il faut tenir à l’œil car sa cote ne va qu’augmenter dans l’avenir.
Prix : 22,99 €.

Le Orme, Michele Chiarlo, Barbera d’Asti Superiore, 2011
Plus rond et plus ample, il envahit la bouche avec ses arômes de fruits bien mûrs. Légèrement fumée, la fin de bouche est longue et complexe. Un très beau vin à servir cet automne sur les plats mijotés ou les gibiers. On peut également le garder quelques années.
Prix : 7,96 € à partir de 6 bouteilles.

Terre di Chieti, Pecorino “Vellodoro”, 2012, Umani Ronchi, Abruzzes, Italie
Issu du cépage pécorino, c’est un vin expressif qui livre des arômes floraux, de pêches à la limite de l’exotique. Parfait pour l’apéritif, il accompagnera également vos entrées à base de crustacés.
Prix : 4,80 € à partir de 6 bouteilles.

Fantini, Montepulciano d'Abruzzo, 2012, Abruzzes, Italie
Nez de fruits rouges et de réglisse. L’attaque est franche, généreuse et épicée aux accents de cerises. Grâce à une belle acidité, la bouche est fraîche. Un vin friand, à boire rapidement pour les repas simples entre amis, autour d’une pizza ou d’un bolo.
Prix : 3,44 € à partir de 6 bouteilles.

Les commentaires sont fermés.