Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/09/2013

L'autre Bruxelles

La Libre, Momento, Sorties, guide, Bruxelles Surprises, insolite, Derek BlythDerrière les hauts lieux touristiques de la capitale se cachent bien des trésors. Loin des “attrape-touristes”.

Visite: Pauline Higuet


TOUT LE MONDE PENSE connaître les hauts lieux de Bruxelles : l’Atomium, le Manneken Pis et ses nombreux costumes, la rue des Bouchers… Pourtant, notre capitale recèle bien des trésors insoupçonnés, même pour ses habitants. C’est ce que démontre le journaliste et écrivain écossais Derek Blyth, installé depuis plus de 20 ans en Belgique, dans son livre “Bruxelles Surprises, 500 coups de cœur” (1). Ce bouquin, loin des guides traditionnels, compile ainsi par groupes de 5 les meilleures friteries, les boutiques de mode les plus tendance, les personnalités qui ont façonné le Bruxelles moderne, etc.

La perception que les gens ont de Bruxelles ne change pas. Ils la voient toujours comme une ville grise, ennuyeuse”, explique l’auteur. “Avec ce livre, je veux faire en sorte de casser cette image. Je veux convaincre les gens qui viennent à Bruxelles d’apprécier la petite ville, celle des petits commerces familiaux, des petits cinémas, des petits musées.”

Au fil de ses années de pérégrination dans la capitale, Derek Blyth a ainsi relevé une multitude d’endroits peu connus qui traduisent pourtant tout le charme de Bruxelles. Des petites adresses insolites, agréables, dont le principal souci est de vaincre la crise. “Chaque fois que je me promène en ville, je me rends compte que quelque chose a disparu. Il y a des adresses dans ce livre qui malheureusement n’existent déjà plus (2). Il faut donc encourager les gens à visiter ces lieux atypiques pour qu’ils puissent survivre  !

Sur les traces de M. Blyth, vous emprunterez la rue de la Cigogne – une petite ruelle colorée qui vous entraîne en quelques pas vers d’autres contrées –, vous contemplerez une œuvre de ROA à la rue Chaufferette – un artiste connu à New York ou à Paris… mais pas en Belgique –, vous dégusterez les chocolats de Frédéric Blondeel après avoir mangé un bout, debout sur un coin de table, à la poissonnerie Mer du Nord, dans le quartier Sainte-Catherine. Car “il ne faut pas seulement regarder la ville, il faut aussi l’écouter, la goûter”, insiste l’écrivain.

Grâce à ces 500 coups de cœur, vous découvrirez également une foule d’anecdotes, car tout n’est pas forcément à visiter, ou vous vous arrêterez enfin face à ce monument dédié aux pigeons soldats auquel vous n’aviez jamais vraiment prêté attention.

Et s’il ne fallait retenir qu’un seul endroit à Bruxelles ? “La Grand’Place. C’est le lieu à visiter, mais avec un certain regard ! Elle vaut le détour non seulement pour les bâtiments et l’histoire mais aussi pour l’expérience humaine. C’est comme un théâtre, il faut écouter les gens. On a toujours l’impression que quelque chose va arriver, va commencer dans ce lieu. C’est une place pour le peuple.” Comme M. Blyth est un passionné, il en donne même un deuxième : la rue Keyenveld à Ixelles, “un lieu horrible à première vue mais on y trouve cinq de mes endroits préférés : le restaurant Les Brassins, la maison d’Audrey Hepburn, l’hôtel Le Berger, L’Epicerie qui fait les meilleurs sandwiches de Bruxelles et un mur gris que différents artistes sont invités à venir décorer.”

(1) “Bruxelles Surprises, 500 coups de cœur”, Derek Blyth, Ed. Mardaga, 256 pp, 14,90€ env.
(2) Mises à jour sur le site www.mysecretbrussels.com, dans la rubrique “News”.

Les commentaires sont fermés.