Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

27/10/2013

Voir le monde en VF

La Libre, Momento, Derrière l'écran, TV5 monde, JT, 64'Ce dimanche à 18h, TV5 Monde lance un nouveau JT d’envergure: “64’ le monde en français”. Un rendez-vous d’info francophile brassant la culture, l’énonomie et les nouvelles technologies. Une émission qui enrichit sa session d’infos internationales, d’invités, de rubriques variées et d’un débat francophone.

Entretien: Karin Tshidimba

UN NOUVEAU JOURNAL Télévisé déploie ses ailes ce dimanche. Particularité: il s’agit du premier journal francophone mondial. Un “concurrent” mis sur orbite par TV5 Monde, qui entend ainsi faire davantage entendre sa voix dans le concert international, en s’appuyant sur ses 10 chaînes partenaires et les 200 pays à travers le monde qui reçoivent son signal.
 
Le principal atout de 64’ le monde en français  ? Le fait qu’il ne s’agisse pas d’un point de vue national ou ethnocentré mais bien de points de vue croisés depuis Genève, Bruxelles, Montréal, Paris, Dakar ou Beyrouth. Comme pour l’ensemble de la grille de TV5 Monde, le nouveau rendez-vous d’information fera en effet appel, non seulement, à ses correspondants à travers le monde, mais il pourra aussi compter sur les équipes de ses chaînes partenaires : la RTBF, France Télévisions, Arte, la TSR, Radio Canada et Télé-Québec.
 
“Nous allons rechercher dans les JT de nos partenaires à la fois des formats courts et des grands angles, nous allons voir ce qui fait l’actualité dans chacun de ces pays. Ce qui est à la une des pays francophones.” Une info décortiquée et présentée depuis le plateau à Paris mais aussi à travers différents duplex.
 
A la barre de ce nouveau rendez-vous: Mohamed Kaci, jeune journaliste de 35 ans, visage encore peu connu sur TV5 Monde. Au fil de la semaine et des rubriques, il sera relayé ou épaulé par des personnalités bien connues des fidèles : David Delos, son joker en cas d’absence, Estelle Martin, appelée à assurer les remplacements le week-end, et Xavier Lambrechts, que les Belges connaissent bien. C’est d’ailleurs lui qui coupera le cordon inaugural ce dimanche puisqu’il prend en charge les journaux du “VSD”, comprenez : vendredi, samedi et dimanche compris.
 
“Mohamed Kaci est beaucoup plus jeune que moi, note Xavier Lambrechts. C’est important dans cette équipe d’avoir ce mélange d’expérience, d’enthousiasme et aussi de jeunesse.”
 
“Le 64’, c’est le rendez-vous d’information vu à travers les yeux des francophones et, même mieux, de ceux qui aiment le français dans le monde. C’est la raison pour laquelle on aura des points de vue belge, suisse, canadien et français qui s’échangeront, sans oublier ceux venus du Maghreb et d’Afrique. Que ce soit par le biais des invités ou des sujets traités”, explique-t-il.
 
 
“Le “64’”, ce sont à la fois des news, de l’actualité chaude comme dans un JT mais aussi une partie plus magazine avec un grand angle, différentes rubriques, un débat et des invités. On ne révolutionne pas l’histoire de la télévision mais on permet au public d’aller plus loin, une fois que l’essentiel de l’info aura été livré en une vingtaine de minutes.” La diversité des formats, des rythmes et de l’offre (cf. ci-contre) devrait retenir l’attention d’un public parfois lassé par le format trop rigide de l’info en télévision. Et trancher par rapport au reste de la grille de la chaîne, déclinée en 30 ou 60 minutes chrono.
 
 
“On sera bien sûr très réactifs par rapport aux grands événements qui touchent la Francophonie, avec des possibilités de délocalisation de notre plateau. Et puis, le format permet aussi, en cas d’actualité très forte, ou de crise internationale, de proposer une émission spéciale d’envergure avec une multiplicité de points de vue : 64 minutes en parfait direct sur l’info. Cette spécificité, c’est du stress, bien sûr, mais c’est surtout une chance parce qu’on se dit que tout peut arriver. En fait, je ne conçois pas l’info autrement qu’en direct, même les sujets plus magazine méritent d’être diffusés en direct afin qu’on les commente, les prolonge ou les remette en perspective”, poursuit Xavier Lambrechts.
 
Ces 4 minutes “en plus” sont celles qui seront consacrées au rappel des titres et au best of de l’émission : un “bonus” qui sera proposé sur les réseaux sociaux et sur mobiles.
 
Ce dimanche, la partie plus magazine du 64’ permettra de s’intéresser à la Fiac (Foire internationale d’art contemporain) et à Guillaume Cerutti, à la tête de Sothebys France. “Nous nous poserons des questions sur l’art contemporain : la balance penche-t-elle plus du côté du business ou de l’art?”, annonce-t-il.
 
 
Ph.: Christophe Gibbaud/TV5 Monde

Les commentaires sont fermés.