Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

26/11/2013

Petite auto, grandes ambitions

La Libre, Momento, Routes, Hyundai, i10L’appétit de Hyundai ne diminue pas. Sa nouvelle citadine se pose, sans vergogne, comme la nouvelle référence du segment.

J.-F. Christiaens


TOUT ESPOIR N’EST PAS PERDU pour l’avenir  : le groupe Hyundai-Kia croit en l’importance du Vieux continent et continue d’investir chez nous. A lui seul, Hyundai vient, par exemple, d’injecter près de 3 milliards d’euros en Europe et entend proposer pas moins de 22 lancements d’ici à 2017.

Développée en Europe, basée sur une toute nouvelle plateforme et produite en Turquie, l’i10 constitue un axe important de cette croissance.

C’est que le segment A résiste assez bien à la crise. Au premier coup d’œil, difficile d’imaginer que cette nouvelle i10 descend de l’Atos, cette citadine cubique de la fin des années 90. Mais, entre-temps, le design est devenu une priorité pour Hyundai. Profitant de dimensions plus dynamiques que celles de sa devancière (+ 8 cm en longueur, + 6,5 cm en largeur, mais - 5 cm en hauteur par rapport à la précédente i10), l’i10 nouvelle mouture se profile à la fois comme la plus stylée et la plus habitable du segment. Tout en restant pratique en ville (3,66 m), l’i10 libère deux vraies places à l’arrière (elle est même homologuée en 5 places, sauf pour sa version eco BlueDrive à 98 g), et surtout un grand coffre pratique de 252 l. Un record pour le segment.

Les bonnes impressions se poursuivent en s’installant à l’avant. La présentation soignée et la planche de bord colorée laissent une appréciable impression qualitative. Ici, pas question de raboter sur certains détails comme sur certaines concurrentes. Mieux  : l’équipement sécuritaire suit  ! De série, l’i10 dispose ainsi de 6 airbags en plus des aides électroniques classiques. On ne retrouve juste pas de freinage automatique en option comme sur les VW Up, Seat Mii, Skoda Citigo ou Fiat Panda. On bénéficie, par contre, de la garantie sans limitation de kilométrage, durant 5 ans, comme toujours chez Hyundai. En plus, toutes ces attentions ne grèvent pas le prix de cette pétillante petite auto. La grille tarifaire débute sous les 8 500 € en prix net (9 999 € au catalogue).


Sur la route
Présentée sur les routes certes tortueuses, mais plaisantes à souhait, de la Sardaigne, la Hyundai i10 aurait pu y perdre des points. Voilà un parcours bien exigeant pour ce qui est quand même avant tout une citadine  ! Le pari de Hyundai s’est pourtant avéré payant  : la nouvelle plateforme de la petite i10 lui confère vraiment un agrément de conduite de premier plan. Surtout d’ailleurs avec les roues de 15 pouces aux flancs plus rigides que ceux de 14 pouces. Nous serions tentés de dire que, par rapport aux autres citadines, l’i10 remporte certainement la palme de l’agrément et de l’efficacité. Et cela haut la main  ! Seul point noir à ce tableau si l’on souhaite profiter réellement de cette efficacité et de cet agrément  : le rendu de la direction  ! Celui-ci manque cruellement de naturel. Dommage, même s’il s’agit là d’un point de détail. Bon à savoir quand même.

10:00 Publié dans Routes | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : la libre, momento, routes, hyundai, i10 | |

Commentaires

Comme beaucoup de monde, je suis très curieux de savoir comment tout cela va évoluer dans les prochaines années ! Le secteur de l'automobile est particulièrement intéressant à suivre.

La bonne nouvelle, c'est clairement le fait que les constructeurs (Hyundai, mais également d'autres) accordent de plus en plus d'importance à la sécurité comme vous le dites dans l'article.

Écrit par : www.moncourtierauto.be | 13/03/2014

Les commentaires sont fermés.