Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

10/12/2013

Le ski du terroir

La Libre, Momento, Escapade, Ski, Oisans, VaujanyA 1 220 m d’altitude, le village de Vaujany accueille les amateurs de sports d’hiver en quête d’authenticité et de détente.

Blanc de blanc: Marie-Anne Georges, dans les Alpes du Nord


POUR RALLIER VAUJANY, dans le massif de l’Oisans, il faut passer par la Sibérie. C’est ainsi qu’est surnommé le km 40 de la route qui part de Grenoble, longe la vallée, avant de serpenter jusqu’au massif. Le paysage y est féerique et les arbres ploient sous la neige. Même sans soleil, le blanc y est lumineux. Au moment où l’on traverse le village d’Allemont, notre chauffeur s’exclame  : “Dans le temps, il y avait un notaire, ici, c’est dire s’il y avait du monde.”

Vaujany est une station village de 400 habitants. Le domaine skiable de Oz-Vaujany compte 100 km de pistes, mais on peut facilement accéder au grand domaine de l’Alpe-d’Huez, à 2 800 m, avec ses 250 km de pistes. Y’a pas photo, d’un côté, un village à visage humain, de l’autre, l’usine à ski. On peut aussi couper la poire en deux  : skier à l’Alpe-d’Huez et résider à Vaujany. Il paraît que Vaujany souffre d’un déficit d’image. Pourtant, tout y est tellement plus authentique. Les prix devraient également attirer les plus réfractaires  : 20 à 30  % d’écart avec l’Alpe-d’Huez, 40 à 50  % avec Courchevel. On continue avec les chiffres . Vaujany possède 4 000 lits contre 30 000 pour l’Alpe-d’Huez et 40 000 pour Courchevel.

Cela dit, la commune de Vaujany a beaucoup – trop  ? – de projets pour l’avenir. Il ne faudrait pas que cela dénature, justement, ce qui fait le charme et le cachet de ce village de montagne à l’ancienne. Depuis décembre 2012, un pôle “Sports et Loisirs” s’est érigé en contrebas. Cela scinde le village en deux avec une partie haute, à l’ancienne, et une partie basse, moderne. Une fois la nuit tombée, il est encore bien agréable de se promener dans le vieux village. Par contre, dans le bas, malgré – à cause  ? – des ascenseurs inclinés, l’ambiance y est plus sombre. Les édiles locaux ont également décidé d’augmenter la capacité d’accueil, et ce, par le biais de la construction de résidences de tourisme. Mais elles conserveront, est-il assuré, l’aspect chalet, cher au village. Un aspect à préserver absolument.


PATINOIRE

Depuis la mi-décembre 2012, Vaujany dispose d’une patinoire olympique couverte de 58 x 28 m. Le mercredi où nous l’avons testée, elle a été préparée par Boris en vue d’une rencontre de hockey qui prendra place le soir même. Boris a 25 ans dont 22 de patins. Il est l’entraîneur de l’équipe de hockey de Vaujany, qui va affronter les Lame en table, en provenance de Grenoble. Non seulement, la patinoire est flambant neuve, mais, en plus, glisser sur une surface préparée en vue d’une rencontre de hockey, faut s’accrocher. C’est plus du beurre, mais de la bougie. Brian Joubert, le champion du monde de patinage artistique en 2007, a d’ailleurs commenté qu’elle était “top”. Le “Pôle Sports Loisirs” de Vaujany est imposant, qui comprend, par ailleurs, niché dans la toiture, un bowling et, sur le dôme, une piste de luge.
Entrée : adulte : 4 €, enfant (-15 ans) : 2 €. Location de patins : 2 €.
 

ESCALADE
 
Une cascade de glace de bonne qualité, ce n’est pas évident à trouver. Elle est le fruit d’un subtil mélange eau + froid. Quand l’hiver arrive, l’eau se fige. Un léger réchauffement, elle se remet à ruisseler avant qu’un coup de froid ne la solidifie de nouveau. Quelques centaines de cascades de glace ornent l’Oisans. La région est l’un des plus importants sites en Europe offrant tous les niveaux de pratique, de l’initiation à l’extrême.
Le vallon de la Selle, la vallée du Vénéon, le vallon de la Mariande ou celui de La Lavey regorgent de paysages remarquables. Il faut être assez prudent quand on foule les étroits chemins se faufilant en pleine nature et menant à l’une des fameuses cascades. On a le regard fixé sur ses chaussures et, donc, sur le chemin. Pour admirer la magnifique nature environnante, surréelle, composée de neige quasi bleu fluo, il faut s’arrêter.
Point de vue équipement, on se munira de piolets, de crampons (attention de ne pas déchirer la salopette de ski  !) et d’un casque (indispensable quand un escaladeur, plus haut situé, vous balance, sans le faire exprès, des morceaux de glace…).
320 € pour 4 personnes, prêt de matériel et encadrement par un guide de haute montagne inclus. www.guidesberarde.com
 
 
RAQUETTES
 
La promenade en raquettes est un loisir relativement classique, mais quel que soit l’endroit où on le pratique, c’est un émerveillement à chaque fois renouvelé. A une condition  : être accompagné d’un bon guide. C’est dans l’ancienne réserve de chasse du roi Victor Emmanuel qu’on l’a pratiquée avec Alain. Le domaine est une zone naturelle non sécurisée ni balisée, il faut donc être extrêmement prudent, car les bosses peuvent décharger. Mais les guides, qui accompagnent la sortie en raquettes, sont là pour interpréter les couleurs de la neige façonnée, notamment, par le vent. A la moindre bosse suspecte, il enfonce son bâton.
L’espace est immaculé, dépourvu de traces… sauf celles des animaux. Comme celles de ce lièvre variable (dont le pelage est blanc en hiver et brun en été). Appréciant tout particulièrement la bronzette dans la neige, le voilà protégé de ses prédateurs, comme le renard ou l’aigle. En hiver, il ne creuse pas de terrier, mais se réfugie dans un igloo au pied d’un sapin. La chasse aurait pu signifier l’extinction de certaines espèces, mais le roi, en les capitalisant pour les besoins de son passe-temps, leur a finalement sauvé la vie  ! On continue donc à croiser des chamois, des bouquetins ou des mouflons. C’est toujours le même Alain qui nous a prodigué une leçon de botanique, sous un ciel bleu et un soleil radieux. Les brindilles, bourgeons et jeunes pousses du circuit des Lacs n’ont plus de secret.
Sortie ½ journée  : 20 € par personne, journée entière  : 35 €. Forfait famille (2 adultes + 2 enfants de – de 12 ans)  : 60 € la demi-journée.
 
 
Ph.: Oisans Tourisme

Les commentaires sont fermés.