Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

22/12/2013

Des bons jeux sans concession

La Libre, Momento, Ludo, jeux de société, cadeaux, NoëlAmbiance ou prise de tête, c’est le rush de fin d’année.

Yves Cavalier


C’EST UN EXPERT QUI L’AFFIRME : Cette fin d’année 2013, on sent réellement que quelque chose se passe dans le monde du jeu de société. Nous accueillons beaucoup de nouveaux clients, avec des nouvelles demandes, et on constate aussi que la moyenne d’âge est en train d’augmenter.” En d’autres termes, selon Tanguy, le dynamique patron du magasin “La case départ” à Louvain-la-Neuve, il se passe quelque chose de magique dans cet univers qui était encore limité à quelques adolescents attardés jusqu’il y a quelques années. On sent bien qu’on est à un tournant, j’ai envie de dire un moment charnière. Les médias s’intéressent de plus en plus au phénomène; des clients viennent nous voir sans idées préconçues parce qu’ils ont envie de jouer. Non seulement ils viennent, mais ils reviennent et incitent leurs amis à faire de même.”
 
Mais qu’est-ce qui a donc changé pour provoquer ce déclic ? On parle de plus en plus du jeu de société mais le jeu lui-même évolue et s’adapte à ces nouveaux adeptes. Pendant longtemps, c’est l’Allemagne qui a dominé ce secteur avec des jeux très carrés, à la mécanique parfaitement huilée mais avec le risque de s’enfermer dans une catégorie et d’exclure ceux qui ne sont pas convaincus par cette logique de simulation finalement très réaliste , précise Tanguy. Et puis, les Français (et les Belges) sont arrivés dans la course avec des concepts différents. Ils ont ajouté la notion de communication, d’amusement, voire de franche rigolade dans le jeu de société de quoi en faire aussi “des parties de plaisir”. Dès lors, le jeu est devenu moins sectaire, moins élitiste. Il y en a vraiment pour tous les goûts. D’ailleurs, le jeu de l’année en Allemagne n’est plus un jeu de stratégie ou de gestion. C’est Hanabi, un petit jeu de cartes qui se joue rapidement, facile à apprendre et qui demande en plus de la coopération entre les joueurs, souligne encore Tanguy.
 
De quoi rappeler que le succès d’un jeu tient désormais aussi à la convivialité qu’il génère. C’est ainsi que nous rencontrons de plus en plus de quinquagénaires ou de sexagénaires. Il suffit de fréquenter les clubs de jeux pour s’en rendre compte. C’est encourageant pour des boutiques spécialisées comme les nôtres car cela ouvre de nouvelles perspectives. Et ce n’est qu’un début. Je suis certain que l’on va voir se développer des jeux plus spécifiquement destinés aux femmes par exemple, avec d’autres attentes, d’autres exigences…
 
Cela explique donc que ce rush de fin d’année consacre de grands classiques du jeu d’ambiance comme Time’s Up! ou le nouveau Concept du même éditeur belge (Repos Prod). Dans la catégorie des jeux appréciés par les plus âgés Timeline et CardLine ont la cote alors que Rampage et Augustus font un carton auprès des 6-7 ans. Ces deux derniers jeux sont de bons exemples de formules qui traversent les générations. Ils sont conçus en principe pour des jeunes adolescents et des adultes. Mais dans la pratique, ils permettent de jouer avec des enfants plus jeunes. Et après une ou deux parties, les enfants y jouent tout seuls, quitte à se débarrasser des règles qui ne leur conviennent pas. Ils s’approprient le jeu.” Ce qui ne les empêche pas de se ruer aussi sur les jeux qui leur parlent directement comme ce petit jeu de cartes, Game Over, qui met en scène le héros de tous les enfants, Kid Paddle.
 
Il y a aussi des jeux d’adultes auxquels les enfants son imbattables. Les jeux de mémoire en général mais aussi les jeux de vivacité comme l’indétrônable Jungle Speed et, depuis quelques années, les différentes déclinaisons de Dobble, ces petites cartes rondes qui font jouer rapidité et observation. Dans le même genre, Joomla se défend pas mal non plus, à condition d’accepter d’imiter les animaux présents sur les cartes par le geste et la parole. Là, ce sont le plus souvent les adultes qui coincent…
 
Par contre, il y a une catégorie qui prend son essor dans les petits jeux d’ambiance et dans laquelle les enfants sont moins à l’aise, c’est le bluff mêlé aux identités cachées. Dans le genre, deux titres se démarquent : Mascarade et Love Letters. Des jeux très prenants qui incitent les adultes à mentir sur leur identité réelle. Ce qu’évidemment, aucun enfant bien élevé n’est capable de faire…
 
 
Ph.: Art-Amie

Les commentaires sont fermés.