Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

11/01/2014

2014, technologiquement vôtre

La Libre, Momento, Pixels, nouveautés, high-tech, 2014Après un cru 2013 essentiellement mobile, 2014 s’annonce comme un millésime high-tech plus varié,
plus important encore. Que dit donc notre boule de cristal LED ?

Connexion: Alexis Carantonis


Montre connectée : avant l’heure, c’est pas l’heure
 
2013 constituait, dans le chef de la Smartwatch, alias la montre connectée, une mise en bouche de premier choix. Mais cacahuète, à côté de ce que 2014 laisse augurer. Si Sony et Samsung (via la Galaxy Gear, succès tout relatif), déjà présents sur ce marché au dernier millésime, ne lâcheront pas le morceau en cette année paire, c’est, surtout, la concrétisation plus que présumée du triptyque Microsoft – Google – Apple qui devrait véritablement lancer le concept de montre connectée auprès du grand public. Soit une montre qui se veut prolongement du smartphone, qui vous permet de prendre vos appels, mais aussi de lire vos mails, SMS, tweets et bien d’autres utilisations applicatives. Si l’iTV, dans le chef de la Pomme, s’éloigne de plus en plus, l’iWatch, en revanche, n’a jamais été aussi concrète. Et si Apple excelle dans une chose, c’est bien la création de nouveaux besoins induits pour des appareils qu’on ne connaissait pas hier…
 
 
La Libre, Momento, Pixels, nouveautés, high-tech, 2014L’Internet des objets, plus que jamais
 
On appelle cela le “wearable computing”, le “quantified self”, l’e-santé, le “connected home”. Laissez de côté les termes surmarketés pour bien comprendre l’idée derrière : animer nos objets du quotidien, via Internet, d’une capacité d’interaction plus “humaine”. Cela va de la machine à laver, qui vous informe via votre télé qu’elle a fini son cycle, au frigo qui envoie une liste de courses à votre smartphone en fonction des manquements qu’il recense sur ses étagères. Cela va aussi du cardiofréquencemètre qui envoie vos paramètres à votre mobile, sans oublier le traçeur d’activités qui mesure vos pas quotidiens et délivre sa sentence à votre tablette, qui se fera fort d’établir graphiques et programmes de fitness adaptés. La quantité de lait de votre café ‘digiversée’ depuis une app’ mobile, l’intensité de la lumière à votre réveil… Une caméra IP pour surveiller votre maison, une smartwatch, les lunettes connectées, une voiture qui roule toute seule, une serrure qui se déverrouille à distance, une chaudière carolo qui se régule depuis la Riviera… Tout cela, c’est aussi l’Internet of Things. Et c’est l’explosion absolue : d’environ 15 milliards d’appareils connectés à Internet aujourd’hui, IDC estime qu’on en comptabilisera 212 milliards en 2020  ! Ça en fait du petit monde sur la Toile…
(Ph.: Google)
 
 
La Libre, Momento, Pixels, nouveautés, high-tech, 2014Les imprimantes 3D pas encore dans nos foyers
 
Que ce soit gravé clairement dans vos circuits… imprimés : ce n’est pas en 2014 qu’on cessera de parler de l’impression d’objets en 3 D. Après une chute de prix spectaculaire durant la deuxième partie de 2013 et l’essor des plates-formes de modèles informatiques 3 D imprimables, l’année qui s’ouvre s’annonce comme cruciale dans le développement de cette technologie. Surtout qu’un brevet important tombera dans le domaine public dans les semaines à venir : celui portant sur le frittage sélectif. C’est-à-dire que, contrairement au principe des actuelles imprimantes 3 D grand public, qui additionnent de fines couches de plastique (PLA, ABS) pour modeler un objet aux finitions très… variables, le frittage sélectif consiste au remplissage d’un conteneur par une poudre, sur laquelle la machine déploiera un laser aux endroits voulus pour la solidifier. La finition de l’objet final se rapprocherait, dit-on, des produits fabriqués via un moule à injection… La révolution promise pourrait donc bien se produire. Toutefois, au risque de briser un mythe, plus pour les chaînes de production que pour nos salons. Débourser 500 € pour imprimer une fourchette à peine potable en 3 heures, c’est cool, mais, à notre échelle de consommateur lambda, relativement peu pertinent…
 
 
La Libre, Momento, Pixels, nouveautés, high-tech, 2014Steam Machine, le jeu vidéo sous pression
 
Après la sortie de la PS4 fin 2013, la Xbox One, rivale n° 1 made in Microsoft, nous fera l’honneur d’une sortie belge au printemps 2014 (alors qu’elle est déjà disponible dans une quinzaine de pays). Mais ce n’est pas tout. Deux excitants projets taquinent les index des “gamers” en ce début d’année : l’Oculus Rift, casque à réalité augmentée qu’on attend de pied ferme, et la console Steam Machine (photo), ficelée par Valve (créateur de Half-Life), et qui n’est rien d’autre qu’un PC de salon (sous Windows ou Linux, pas d’ostracisme) surboosté qui écrase forcément les consoles next-gen (puisque plus puissant et, surtout, évolutif). Les premiers envois sont partis en ce début d’année. C’est du concret !
 
 
La Libre, Momento, Pixels, nouveautés, high-tech, 2014Le WI-FI ac, Internet sans fil à la vitesse du câble
 
2014 sera l’année de l’essor d’un Wi-Fi revisité, sous amphétamines. Le Wi-Fi ac. Vous dites ? Un ordinateur relié à Internet par câble Ethernet (de préférence Gigabit) fuse jusqu’à 5 fois plus vite que le même PC relié en Wi-Fi. Mais il y a Wi-Fi et Wi-Fi ! La dernière norme en date ? Le Wi-Fi 802.11 ac. Historiquement, les 802.11 a/b/g sont technologiquement dépassés. Le 802.11 n permet de nettement plus jolies choses, mais ce n’est rien à côté de la norme ac qui promet un surf sans fil à la vitesse du câble (Gigabit). Alors que la majorité des modems/routeurs Wi-Fi émettent sur la bande des 2,4 Ghz, supra-encombrée aujourd’hui, le Wi-Fi ac n’exploite que la bande des 5 Ghz pour délivrer jusqu’à 500 Mbit/s par canal. Soit potentiellement jusqu’à 8 Gbit/s au total grâce aux capacités d’agrégation de plusieurs antennes (multi MIMO) ! En 2017, la moitié du parc Wi-Fi mondial sera estampillée ac/Gigabit. Une grosse évolution à suivre, donc.
 
 
La Libre, Momento, Pixels, nouveautés, high-tech, 2014L’Ultra HD, à Rio
 
La HD, résolution qui a émergé sur nos écrans fraîchement plats il y a déjà une petite dizaine d’années, est la dernière norme qui a véritablement permis de faire vendre (et par palettes) des télévisions. Depuis, le secteur a la grippe et toussote sévèrement. Ni la télévision 3 D (active ou passive) ni la télé connectée n’ont permis de raviver une flamme telle qu’elle pousse le téléspectateur ou le cinéphile à renouveler son parc audiovisuel. Devant l’éternelle promesse des écrans OLED, qu’on nous vend chaque année imminents, reste donc l’Ultra Haute Définition (UHD). Ou 4K. En l’occurrence, la nouvelle norme, le nouveau nec plus ultra des résolutions d’écrans de télévision. L’actuel standard, le Full HD 1080p (1920 x 1080 pixels, en balayage progressif), fait effectivement place à une image de 3840 x 2196 pixels, soit quatre fois plus nette, précise, chirurgicale. A dire vrai, ces écrans existent déjà dans nos rayonnages, mais à des prix alpins, bien que déjà en baisse depuis le lancement de la technologie. Le bémol est qu’il n’existe pour l’instant pas de support officiel ni même de sources compatibles… Ceci étant dit, le véritable coup d’envoi de l’UHD se donnera en même temps que celui de Brésil-Croatie, à Sao Paulo : historiquement, la Coupe du Monde de football, événement télévisuel par excellence, a toujours servi de rampe de lancement à une (r)évolution télévisuelle.
(Ph.: Samsung)
 
 
La Libre, Momento, Pixels, nouveautés, high-tech, 2014Facelift pour nos smartphones
 
Outre les sempiternels iPhone 6 et Samsung Galaxy S5, outre la continuité du boom provoqué par les phablettes (ces appareils à cheval entre la tablette et le smartphone), 2014 s’annonce spectaculaire côté téléphones portables. On va, enfin, après 20 années de fétichisme de la forme rectangulaire, se diriger vers de nouveaux form-factors. Dépliables, déroulables, mais, surtout, dans un premier temps incurvés, les écrans de nos smartphones vont prouver qu’ils en ont dans les diodes. Le Samsung Galaxy Round a ouvert la voie que le LG G Flex (photo) a très vite suivie, et ce ne seront certainement pas les seuls en 2014… Reste à voir si l’intérêt du grand public suivra.
(Ph.: LG)

Commentaires

La Montre connectée est disign , mais pas tres discrète

Écrit par : Magasin lsa | 13/02/2014

Pour l'instant je ne vois pas encore l'intérêt des écrans flexibles. Mais bon qui sait ? Peut-être que dans quelques temps on ne pourra plus s'en passer ?!

Écrit par : Samsung Galaxy S5 | 10/03/2014

Les commentaires sont fermés.