Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

11/01/2014

La folie du jazz

La Libre, Momento, Sorties, Djangofolllies, festival, jazzPour sa XXe édition, le festival Djangofolllies fête plus de cent ans d’anniversaire du maître incontesté du jazz manouche.

Lauranne Garitte


QUI DIT “DJANGO” à un Belge amateur de jazz sous-entend “Reinhardt”. Ce n’est un secret pour personne, le guitariste Django Reinhardt, né en Belgique en 1910, a révolutionné le jazz en créant à lui seul un genre musical tout à fait unique : le Hot Club jazz, plus connu sous le nom de jazz manouche ou de swing gitan. Pour rendre hommage à ce réformateur de la musique du XXe siècle, Koen De Cauter organise depuis vingt ans les Djangofolllies, une invitation à se plonger dans une ambiance gitane pendant deux semaines, les oreilles tendues vers les sonorités de guitare et de saxophone.
 
Du 14 au 31 janvier, une petite dizaine de groupes et d’artistes sillonneront la Belgique du Nord au Sud comme de véritables gitans pour fêter l’anniversaire de celui qui les a inspirés. Parmi eux, des têtes d’affiche comme de jeunes talents dévoileront en musique leur propre définition du jazz. Certains resteront traditionnels avec des concerts de jazz actuel. D’autres proposeront des expérimentations sur du flamenco ou accompagneront leurs musiques de poèmes de Garcia Lorca. En tout, 31 concerts sont prévus dans 25 salles, tant en Flandres (Anvers, Gand, Meise) qu’en Wallonie (Namur, Charleroi, La Louvière) et qu’à Bruxelles (Palais des Beaux-Arts, La Tentation…).
 
 
Pour cette XXe édition des Djangofolllies, l’asbl “Les Amis de Brosella” ne change pas vraiment la formule. Il est toujours question de faire la fête à Django et au jazz en dépassant les frontières entre les genres musicaux. Pas de ségrégation au menu, mais une programmation musicale large et variée qui s’adresse aux amateurs ainsi qu’aux curieux.
 
Ce mardi 14 janvier à 20 heures, le palais des Beaux-Arts accueille trois grands noms du jazz : le groupe Romani, le guitariste Philip Catherine en Quartet, et Koen De Cauter et son projet Django-On pour l’ouverture du festival.
 
Alors que le swing acquiert une nouvelle vie auprès de la jeunesse actuelle, avide de mode vintage, les sonorités du maître Django devraient en séduire plus d’un. Les nostalgiques de la mélodie “Minor Swing” seront comblés. Les fans de Fapy Lafertin Quintet ou de Christian Becker Trio se rempliront les oreilles de leurs titres préférés. Et les autres se prendront peut-être de passion pour l’un ou l’autre groupe et voudront, qui sait ?, réécouter la guitare savamment maniée par Django tout en s’étonnant de se mettre à danser le swing sur de la musique jazzy…
 
Festival Djangofolllies, du 14 au 31 janvier 2014, dans diverses salles de Belgique. Infos : www.djangofolllies.be
Soirée d’ouverture le 14 janvier 2014, à 20h, au palais des Beaux-Arts à Bruxelles.
 
 
Ph.: Jacky Lepage

Les commentaires sont fermés.