Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/01/2014

Les nobles secrets du Frioul

La Libre, Momento, Papilles, Vins, FrioulLa région du Frioul donne tout son sens à la notion d’appellation contrôlée : ce sont souvent les caractéristiques du cépage qui prennent le pas sur la typicité des régions de production italiennes.

Mise en bouteille: Baudouin Havaux


NICHÉS DANS L’EXTRÉMITÉ NORD-EST de la Botte, les vignobles du Frioul se partagent entre les zones de collines aux frontières de la Slovénie et de l’Autriche, aux conditions de production plus contraignantes, et la plaine alluviale côtière, située face à l’Adriatique, plus prolifique. Les diverses caractéristiques géographiques des sols sablonneux de la plaine au Sud, et riches en marne et en grès sur les collines du Nord, associées aux conditions climatiques marines du Sud ou alpines du Nord, marquent distinctement le style particulier des vins.
 
 
Ici, plus que partout ailleurs en Italie, la notion d’appellation contrôlée prend tout son sens. En effet, contrairement à la France, ce sont souvent les caractéristiques du cépage qui prennent le pas sur la typicité des régions de production italiennes. Le cépage sangiovese en rouge ou le pinot grigio en blanc, largement répandus dans maintes DOC italiennes, en sont les plus beaux exemples.
 
L’expression de cette diversité de sol et de climat s’exprime dans chacune des 8 DOC (Dénomination d’Origine Contrôlée): Friuli Grave, Friuli Lastisana, Friuli Annia, Friuli aquileia, Carso, Friuli Isonzo, Collio et Colli Orientali del Friuli. Avec près de 20 000 ha, la taille du vignoble est relativement modeste, elle ne représente que 2,4 % de la superficie nationale plantée en vigne. Par contre, la palette de cépages est assez vaste, certains sont autochtones, d’autres importés. Parmi ceux-ci, les plus répandus portent les noms de Friulano, Ribolla, Malvasia, Pinot Gris, Pinot Blanc, Chardonnay, Sauvignon, Schioppettino, Refosco, Terrano, Tazzelenghe, Piccolit et Verduzzo.
 
 
La réputation du vignoble s’est principalement développée autour des vins blancs qui représentent 60 % de la production et 75 % des DOC.
 
Jusqu’il y a peu, c’était le “Tocai Friulano”, un cépage de la famille du Sauvignon Vert ou Sauvignonasse, qui était maître dans la région. Jusqu’à ce qu’un arrêt récent de la Cour européenne l’oblige à changer de nom pour qu’on ne le confonde pas avec le Tokay de Hongrie qui est pourtant le nom d’un vin et non d’un cépage. Malgré de nombreux recours introduits par la région, la Communauté européenne a interdit l’utilisation du mot “Tocai” pour le vin du Frioul. 2008 est le dernier millésime de Frioul Tocai et, depuis, le vin issu de raisins Tocai Friulano est appelé “Friulano”, un nom qui marque le lien étroit avec le territoire. Le vieux Tocai n’a pas disparu pour autant, il a juste changé de nom, ce qui a provoqué pas mal de confusions dans la tête du consommateur, obligé de s’habituer à ce changement de nomenclature.
 
 
Le style des vins blancs du Frioul, qui exprime clairement les cépages d’origine, est marqué au nez comme en bouche par la fraîcheur et le fruit. La couleur dorée est lumineuse et le bouquet – parsemé de notes végétales de foin, de fleurs sauvages et de thym – est toujours souligné par une belle minéralité. Certains vignerons les considèrent trop purs et linéaires pour tirer quelconque bénéfice d’un vieillissement en fûts, mais il y a des exceptions à la règle, et certains vins blancs gagnent en profondeur et complexité en étant vieillis en fûts de chêne.
 
Les vins rouges du Frioul sont traditionnellement légers et fruités, meilleurs à boire dans les deux à cinq années qui suivent la vendange. Un style auquel se prêtent bien le Merlot, prédominant dans la région, le Cabernet Franc, de même que le Pinot Nero et l’honorable cépage local Refosco.
 
Les vins pétillants ont un avenir certain, les producteurs ayant choisi les cépages Pinot, Chardonnay et le Ribolla local pour l’élaboration de très bons mousseux, tant par la méthode classique que la méthode Charmat.
 
La diversité de styles de vins s’accommode bien des nombreuses spécialités gourmandes du Frioul. La première qui vient à l’esprit est le jambon San Daniele, idéal pour accompagner un Friulano à l’apéritif, avant de poursuivre sur des coquillages en provenance directe de la mer ou des truites de rivière fumées. A moins d’être tenté par une omelette aux champignons et, pourquoi pas, à la truffe. Les propriétés viticoles sont morcelées, la superficie moyenne ne dépasse pas deux hectares, et les vignobles de moins de 10 hectares représentent 80 % du total des exploitations, ce qui explique en partie le prix relativement élevé des vins de cette région.

 

 
 
Ph.: ERSA copyright 2012, photo by Dario Di Gallo

11:00 Publié dans Papilles | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la libre, momento, papilles, vins, frioul | |

Les commentaires sont fermés.