Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

01/04/2014

Du vin à toutes les sauces

La Libre, Momento, Papilles, Vins, actualitésEntre livre, week-end dédié et nouveau vignoble, les amateurs de vin sont gâtés en ce début de printemps.
 
Sélection: Baudouin Havaux


Vino Business
  
Un nouveau pavé dans la mare éclabousse le milieu feutré des vignerons de l’Hexagone. Tous les acteurs français subissent la plume vitriolée d’Isabelle Saporta, chroniqueuse à Europe 1 et auteur du Livre noir de l’agriculture. Elle n’épargne ni les œnologues, ni les propriétaires, ni les journalistes, ni les fonctionnaires des institutions vinicoles (Institut National des Appellations Contrôlées, Comités interprofessionnels, etc.) qui sont autant de personnages qu’elle semble avoir projetés à l’époque des intrigues des seigneurs féodaux. Elle soulève de nombreux problèmes sujets à polémiques, comme les critères de sélection pour devenir Grand Cru Classé, le rôle et l’efficacité de l’INAO, la dégustation des primeurs, la frénésie pour le marché chinois, les pressions exercées pour le rachat de propriétés, l’usage de pesticides. Tous les thèmes y passent.
Certains personnages, et plus particulièrement Hubert de Boüard qui a récemment réussi à élever le Château Angelus au niveau de Premier Grand Cru Classé A, font l’objet d’un acharnement soutenu proche du procès d’intention, qui fait penser à un règlement de compte. Ce dernier a d’ailleurs porté plainte pour diffamation.
Un ouvrage explosif, révélateur des travers et des non-dits du microcosme viticole français, dont il ne faut pas prendre tout pour argent comptant, qui n’est pas à lire au premier degré. Une caricature qui souligne aux traits épais les dessous des cartes d’un milieu assez fermé.
Éd. Albin Michel, 256 pages, EAN : 9782226254795. Prix : 19 €.
 
 
The “Sommelier” Collection de Neuhaus
 
Les amateurs de bonnes choses, comme le vin et le chocolat, apprécieront le coffret de pralines qui se marient parfaitement avec une série de vins sélectionnés et commentés par Maxim De Muynck, sommelier de l’année en 2009 qui exerce ses talents à l’Air du Temps.
 
 
Du vin à Liège
 
La coopérative viticole de Liège créée en 2010 a réussi son pari ! Elle a réuni un capital de 1,65 million d’euros, nécessaire à la réimplantation du vignoble afin de produire des vins de qualité en terre liégeoise. Les souscriptions sont désormais clôturées. Depuis sa création, plus de 880 personnes ont adhéré à la coopérative qui a également pu s’appuyer sur plusieurs fonds régionaux d’investissement. Ces prises de participation ont permis de financer l’acquisition de plusieurs parcelles, la plantation de 12 ha avec des cépages hybrides à Eben-Emael et Heure-le-Romain,
et les premiers investissements de matériel de vinification. Le chai est actuellement en construction. Ce projet, également à vocation sociale, a permis la création de plusieurs emplois en réinsérant des personnes en difficulté. Le premier vin est déjà en cuve mais ne sera pas commercialisé. Les premières bouteilles (100 000) sont attendues sur le marché en 2017.
Infos : www.vindeliège.be
 
 
Les Chinois, 1ers consommateurs du monde de vin rouge
 
Depuis 2013, les Chinois sont les plus grands consommateurs de vin rouge de la planète, avec 1,863 milliard de bouteilles consommées l’année dernière. Ils devancent les Français, les Italiens, les Américains et les Allemands. Si l’on considère l’ensemble des vins tranquilles (rouge et blanc) et les effervescents, l’empire du Milieu ne se positionne qu’en 5e position. Plus de 80 % du vin consommé est produit sur place. En effet, la Chine est devenue le 5e producteur mondial derrière l’Italie, la France, les États-Unis et l’Espagne.

Les commentaires sont fermés.