Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/04/2014

Revoilà Floralia Brussels

La Libre, Momento, Dehors, Floralia Brussels, Grand-Bigard, bulbesLa 11e édition de Floralia Brussels a ouvert ses portes. Tulipes, narcisses, jonquilles, muscaris et autres jacinthes sont au rendez-vous jusqu’au 8 mai prochain.

En balade: Marie Pascale Vasseur et Marie Noëlle Cruysmans


Parterres de bulbes

Deux architectes paysagistes néerlandais dessinent les parterres. Ils conservent le parc à l’anglaise et le jardin à la française conçus par Fuchs et y installent un patchwork de petites scènes détonantes, véritables audaces chromatiques. D’une année à l’autre, le jardin évolue et change comme par enchantement. La balade également. Aujourd’hui, la conception et la réalisation de l’expo Floralia Brussels sont confiées à Marteen et Pieter Bakker, descendants d’une illustre famille de producteurs de bulbes aux Pays-Bas. Ici, nul besoin de monter un show à la Keukenhof, véritable vitrine du savoir-faire néerlandais. À Grand-Bigard, le visiteur reçoit, sans tambours ni trompettes, une invitation à la promenade parmi un bel éden familial imprégné d’histoire et entretenu au bouton.

Un brin de technique
Comme chaque année, c’est à l’automne que le printemps se prépare. Une dizaine de jardiniers plantent, à la main, plus d’un million d’oignons sélectionnés selon des critères précis de couleur, de forme et de parfum. Et, bien entendu, suivant un plan précis de plantation. Les tulipes se taillent la part du lion. Elles sont classées selon leur période de floraison, hâtive, moyenne ou tardive, et selon la forme de leurs fleurs, les triomphes, les botaniques, les fleurs-de-lys, les perroquets. Afin que les années ne se ressemblent pas, que les bulbes soient bien frais et que les nouveautés soient mises à l’honneur, les bulbes sont enlevés chaque fin de saison. Pour ce dernier grand cru, l’accent est mis sur des variétés particulières. 265 variétés de tulipes, 28 de jacinthes et 83 de narcisses, les ordinaires, les petits botaniques et des raretés telles que le narcisse papillon. Encore 40 autres variétés de fleurs à bulbes. Impressionnant.

La serre
La grande serre est vouée à l’art floral. Chaque vendredi, branle-bas de combat. Le thème change et les bouquets sont renouvelés sur place par le décorateur floral néerlandais Hans Danko. Chaque semaine, il réalise plus d’une centaine de compositions avec pas moins de 10000 fleurs coupées. De quoi en avoir le tournis. Cette année, les bégonias tubéreux du producteur gantois Van Peteghem sont également au rendez-vous. Quant à la chapelle, elle accueille, entre autres, les orchidées Vanda du spécialiste Anco, bien connues des aficionados.

En promenade
L’audace des mélanges de couleurs interpelle le visiteur. Notamment dans le jardin français composé de 3 terrasses, et dans la grande prairie autour des serres où environ 70 000 bulbes s’égaient dans une cinquantaine de parterres ronds et rectangulaires. Aussi dans le labyrinthe recréé il y a quelques années à l’endroit exact des plans d’un projet non réalisé datant du milieu du XVIIIe siècle. Ailleurs, une guirlande décorative de 10 000 bulbes se colore de tulipes rouges et blanches, muscaris bleu clair et foncé et de narcisses jaunes ‘Walk of Fame’. Aux alentours du donjon, un parterre blanc et plus loin un secret garden rendant hommage au Japon avec des bulbes à fleurs blanches et rouges en guise de drapeau. Sous les arbres centenaires se faufile un tapis de fleurs sauvages composé de muscaris, de jacinthes et de tulipes miniatures… et à côté du verger, fleurissent les azalées et rhododendrons provenant de la célèbre collection d’Exbury Gardens (sud-ouest de l’Angleterre) rassemblée par Lionel de Rothschild au début du XXe siècle. De quoi satisfaire tous les promeneurs en quête de gaieté.

Quelques nouvelles stars à découvrir
Les tulipes triomphes ‘Liberstar’, ‘White Liberstar’ et ‘Yellow Crown’, ‘Ice Lolly’ rouge/jaune, ‘Hotpants’ blanche/parme, ‘Frohnleiten’ et ‘Jumbo Beauty’.
Les tulipes presque noires tant convoitées jadis : Tulipa crispa aux pétales finement dentelés ‘Vincent van Gogh’ et ‘Gorilla’.
Parmi les hybrides de Darwin : ‘Apricot Reflection’ et la blanche ‘Hakuun’. Quelques tulipes doubles dont les précoces ‘Light and Dreamy’ de couleur bleue, ‘Wilbrink Star’ jaune citron, et les tardives ‘Blue Burst’ lilas bleu.
Parmi les tulipes greigii, une tulipe de 60 cm de haut rouge/jaune, ‘United States’.
Une mention au producteur belge Vanacker qui présente une nouvelle variété de tulipe perroquet, la curieuse ‘Exotic Wave’ étrangement brune/verte.

Le château

Aux portes de Bruxelles, pas moins d’un million de bulbes viennent faire chanter les massifs du parc de 14 hectares du château de Grand-Bigard, un bâtiment Renaissance flamande, classé monument historique depuis 1940. Un lieu austère dominé par un imposant donjon du XIVe siècle que l’on découvre après le châtelet d’entrée auquel on accède par un pont enjambant les douves.
En 1902, lorsque Raymond Pelgrims de Bigard reprend la propriété, elle est en piteux état. Il entreprend alors de la restaurer et confie le dessin des jardins à Louis Fuchs, architecte paysagiste renommé sous Léopold II. Cent ans plus tard, en 2002, commence avec Xavier Pelgrims de Bigard une seconde campagne de restauration des bâtiments et des jardins et, avec elle, l’ouverture du lieu au public. En 2004, débute le premier printemps de Grand-Bigard et son exposition de bulbes.
 
 
Ph.: Floralia Brussels
 

Les commentaires sont fermés.