Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

13/05/2014

Quand tout se passe dans l’oreille

La Libre, Momento, Pixels, écouteurs, in-ear, sélectionLes écouteurs intra-auriculaires (in-ear), pensés à l’origine pour que les musiciens aient un retour son discret, cartonnent auprès des pavillons du grand public, auquel on ne peut que conseiller de ranger les écouteurs d’origine de son appareil tout au fond du tiroir.
Allez, on vous chuchote nos cinq références, pour tous les budgets.

Sélection: Alexis Carantonis


Bons à tout faire

Ras le bol d’hésiter entre la promesse de qualité sonore d’un casque arceau qui vous pèse sur le crâne et la légèreté d’écouteurs intra, quitte à sacrifier sur la fidélité du son ? Bose a pondu les QC20 pour vous. Spécialiste de la miniaturisation de principes physiques et électroniques, Bose est parvenu à empaqueter des technologies d’émission chères à de gros casques dans les rikiki QC20. Avec, en prime, un système de réduction du bruit parfaitement efficace, qui vous coupe totalement de votre environnement. La fonction aware, activable via le petit boîtier annexe, permet, si besoin est (c’est plus sûr, en ville…), de couper cet isolement sonore, en désactivant la réduction de bruit. Puissants, toniques, basseux juste comme il faut, parfaitement adaptés à tous les pavillons via leur forme particulière, les Bose QC20 sont des bombes. Mais des bombes pas très jolies, et vendues très cher…
Bose QuietComfort 20 : 299 €.

La Libre, Momento, Pixels, écouteurs, in-ear, sélectionLes plus fashion

Colorés et design, les AKG surfent sur la tendance Wesc et Beats Audio. C’est-à-dire qu’ils se vendent plus sur leur image que sur leurs capacités sonores… Ce n’est pas un mauvais casque, mais, pour moins cher, vous trouverez bien plus équilibré et durable, avec des basses plus propres. Les Sennheiser CX200, par exemple. Mais là, le look fait un peu défaut…
AKG K323xs : 39 €.

La Libre, Momento, Pixels, écouteurs, in-ear, sélectionL'excellence à petit prix

Tient-on, ici, le meilleur rapport qualité-prix du marché de l’écouteur intra ? On n’est pas très loin de le penser. Design en alu plutôt noble, télécommande, appli Android pour paramétrer les réglages sonores et les boutons de la télécommande, fourniture de trois paires d’embouts silicone et d’une paire d’embouts en mousse à mémoire de forme, câble gainé, glissière… Les Philips ont tout. Côté son, les basses fréquences répondent bien, les aigus restent intelligibles et les médiums sont positionnées à leur juste place.
Si on ne veut pas se ruiner, mais qu’on est attentif à la qualité sonore de ce qu’on écoute, il ne faut pas chercher plus loin…
Philips SHE9005A : 40 €.

La Libre, Momento, Pixels, écouteurs, in-ear, sélectionDes oreilles parfaitement design

Un intra, ce n’est pas toujours harmonieux. Sauf si l’on pioche dans la gamme Image de la marque américaine audiophile Klipsch, dont la réputation des enceintes home cinéma n’est plus à faire. C’est forcément subjectif, mais, bien qu’ils aient deux ans dans le rétro, nous n’avons pas trouvé plus abouti, en matière de look, que ces Image X10. Qui, cela ne gâche rien, conservent tout le dynamisme sonore afférent à Klipsch. Il faut chercher un peu pour trouver, mais à acheter les yeux fermés…
Klipsch Image (X10) : 125 €.

La Libre, Momento, Pixels, écouteurs, in-ear, sélectionLe nirvana auditif

Ne cherchez pas, là on est ailleurs. En théorie, un écouteur intra ne dispose que d’un seul haut-parleur large bande, qui travaille pour retranscrire toutes les fréquences. Mais pas dans le très haut de gamme… Comme Shure et son SE846, par exemple. Ici, quatre haut-parleurs ont été miniaturisés, histoire d’isoler grave, haut-grave, médium et aigu ! Exactement comme dans une enceinte, mais en 10 000 fois plus petit. Trois inserts pour conduit acoustique sont livrés, afin d’adapter la signature sonore à ses goûts. Le bleu offre le son le plus neutre, le blanc renforce le registre médium de 1 kHz à 8 kHz (+2,5 dB) et le troisième l’atténue d’autant. Avec une sensibilité très élevée de 114 dB, c’est l’excellence, le stade ultime de la musique mobile qu’on tutoie ici. Donc, forcément, ça a un prix…
Shure SE846 : 999 €.

Les commentaires sont fermés.