Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/05/2014

Les vins atlantiques de Rias Baixas

La Libre, Momento, Papilles, Vins, Rias Baixas, GaliceLes vins blancs de Rias Baixas sont marqués par un climat atlantique. Chaque année, 1600 mm de pluie arrosent le vignoble, soit près du double qu’à Bordeaux.
 
Mise en bouteille: Baudouin Havaux


L’ESPAGNE COMPTE SEULEMENT deux grandes régions de production de vins blancs : Rueda, en Castilla y Léon, et Rias Baixas, en Galice. Rias Baixas se distingue par son climat atlantique très marqué et son cépage autochtone, l’emblématique Albarino, qui représente plus de 95 % de la production viticole.
 
 
Les vins, à la couleur jaune paille soutenue, se démarquent au nez par des arômes floraux et fruités intenses. La bouche, marquée par la fraîcheur, est vigoureuse. Pour toutes ces caractéristiques, les vins de Rias Baixas, intimement liés au cépage Albarino, s’harmonisent à la perfection avec les poissons et les saveurs iodées des fruits de mer. Ou tout simplement à l’apéritif. Toutes les caves proposent des cuvées élevées ou vinifiées en barrique. Si techniquement le résultat est irréprochable, c’est un peu dommage de gommer le caractère primaire original du cépage Alvarino.
 
Les 4 000 hectares de l’appellation sont aux mains de 6 600 viticulteurs qui cultivent, en moyenne, à peine 6 000 m² répartis en plusieurs parcelles. On peut parler ici d’une structure de production typiquement minifundiste, qui assure le charme des paysages viticoles morcelés de cette côte de l’Espagne verte.
 
Quand on évoque un climat atlantique, on pense évidemment aux tempêtes, aux bourrasques hivernales et aux litres d’eau qui tombent du ciel. Chaque année, 1600 mm de pluie arrosent le vignoble, soit près du double qu’à Bordeaux. Heureusement, le sol sablonneux et granitique assure un bon drainage. La conduite traditionnelle de la vigne est menée en hauteur (en parrales) afin de protéger les feuilles et les grappes de l’humidité et de permettre une bonne aération. Un mode de culture adapté à la lutte contre le mildiou, l’oïdium et le botrytis, les grands ennemis des vignobles atlantiques. Ces vignobles en espalier, soutenus par d’imposants poteaux en granite qui proviennent des carrières locales, offrent un paysage unique.
 
En 1975, la région ne comptait que 200 ha d’Albarino. L’histoire de l’appellation Rias Baixas est relativement récente. Elle a fêté son 25e anniversaire l’année dernière. Le succès rapide, d’abord national et aujourd’hui international de l’Albarino, intimement associé à sa DO Rias Baixas, située dans la province de Pontevedra, est remarquable.
 
 
TROIS CAVES
 
Lagar de Pintos. Une cave pittoresque, dont le vignoble qui entoure le bâtiment principal est soigné comme un jardin ornemental. Suspendu à 2 mètres de haut, il forme une immense terrasse ombragée. Au sol, un gazon coupé ras, parsemé de rosiers. Tous les week-ends, des réceptions y sont organisées. Marta Castro, la fille de la maison, signe des vins amples, puissants, minéraux, épicés, élaborés sur lie. www.lagardepintos.com
 
Bodega Del Palacio. C’est la première exploitation agricole qui a véritablement développé une activité viticole commerciale en Galice. La première étiquette date de 1928. Toujours dans les mains de la même famille, la bodega Del Palacio s’approvisionne en raisin auprès d’une cinquantaine de producteurs. Elle élabore des vins floraux, plus axés sur la finesse que sur la puissance. La cuvée “1583” fermentée en barrique fait référence à la date de naissance d’un aïeul de la famille, Gonzalo Sarmientes, nommé par Charles V gouverneur de la ville d’Ostende, en Belgique, à l’époque sous domination espagnole.
 
Pazo Baion. L’histoire de cette propriété de 30 ha a fait la Une de tous les journaux dans les années 80. C’était le repère de Laureano Ouvina, un célèbre contrebandier et narcotrafiquant qui sévissait dans la région avant que son fundo ne soit confisqué par l’État en 1995. Il a finalement été vendu en 2008 à la coopérative Conde de Albarei qui l’a transformé en un véritable bijou destiné à l’élaboration d’un Alvarino de première qualité et à un centre œnotouristique.
L’étiquette de la cuvée “Metamorfosis” raconte en image une histoire plus poétique, celle de la transformation d’un bloc granitique de forme carrée qui se métamorphose au rythme des saisons en baie de raisin ronde, dont la couleur évolue du gris au vert. www.pazobaion.com
 
 
Ph.: B.H.

Les commentaires sont fermés.