Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/06/2014

Autour des stades

La Libre, Momento, Escapade, Brésil, villes, stades, coupe du mondeLa Coupe du monde, ce sont bien sûr douze stades, mais il serait dommage de se contenter des tribunes et de ne pas voir un peu de pays.

Pauline Higuet


Rio de Janeiro
Bien que le carnaval soit derrière nous, Rio reste une destination de choix pour de nombreux voyageurs. Le mythique stade Maracanã ravira déjà les supporters, mais on peut y ajouter les plages légendaires de la ville (Copacabana, Ipanema), ses collines, le Pain de Sucre, le Christ Rédempteur (photo) ou encore son centre-ville.

São Paulo
São Paulo est une grande ville proposant une foule d’activités. Parmi les choses à voir, on épinglera l’Avenida Paulista (grande avenue de la ville), le MASP (musée d’art contemporain), la pinacothèque, les quartiers des Jardims, d’Itaim et Libertade (secteur japonais), la cathédrale Praça da Sé ou encore le parc Ibirapuera.

Porto Alegre
La ville de l’Estádio Beira-Rio est l’une des plus riches du pays, ce qui n’empêche pas la pauvreté d’une partie de la population. On n’y manquera pas le Mercado Público (marché public) inauguré en 1869, la Casa de Cultura Mario Quintina, le parc de la Ferradura ou encore un coucher de soleil sur le Rio Guaíba.

Curitiba
Les supporters des équipes qui évolueront à l’Arena da Baixada sont priés de se promener parmi les fleurs multicolores du jardin botanique de la ville, surnommée la capitale verte du Brésil. Des balades dans les nombreux parcs, ainsi qu’une visite au Museu Oscar Niemeyer et à l’opéra d’Arame sont également recommandées.

Brasília
Ville née en 1000 jours, la capitale du Brésil depuis 1987 possède une architecture audacieuse et moderne. Sont à ne manquer sous aucun prétexte : la cathédrale métropolitaine, le Palácio da Alvorada, l’esplanade des ministères… Restez de préférence dans le centre, les banlieues comptent parmi les plus dangereuses du pays.

Cuiabá
La ville fondée au début du XVIIIe siècle propose à ses visiteurs un détour par le musée Historico de Mato grosso (objets en argent, mobilier colonial, etc.). Les amateurs de bijoux et d’objets indiens feront, eux, un arrêt à la Casa do Artesão. Sans oublier une visite de l’aquarium municipal pour observer les piranhas et autres poissons locaux.

Manaus
L’Arena Amazônia a l’avantage de se situer au cœur de la plus grande forêt du monde. Les supporters ne manqueront pas de faire une halte au marché municipal de la ville, mais aussi d’aller observer la “naissance” du fleuve Amazone, à la confluence du Rio Negro (dont l’eau est noire) et du Rio Solimões (eau de couleur crème).

Fortaleza
Fortaleza est principalement remarquable pour son ambiance festive et la beauté de sa côte. Pour les plages, pensez à Canooa Quebrada à l’est de la ville, et Cambuco et Logoinha à l’ouest. Les amateurs d’architecture admireront le Teatro José de Alencar, influencé par la Belle Époque française.

Natal
Le principal attrait de la ville est la Forteresse des Rois Mages que les Portugais ont construite au XVIe siècle. La cathédrale de Natal vaut aussi le coup d’œil, tandis que le Morro do Careca offre une vue imprenable sur la ville.

Recife
Ville de foot, Recife vaut aussi le détour pour la partie historique de la ville et pour sa “chapelle dorée”. On notera également aux alentours : la ville voisine Olinda, les plages de sable blanc (Boa Viagem) et les piscines naturelles. La vie nocturne y est, comme dans de nombreuses villes brésiliennes, trépidante.

Salvador
Première capitale du Brésil, la ville de l’Arena Fonte Nova promet du dépaysement à ses touristes. Visiter le centre historique, protégé par l’Unesco comme Patrimoine culturel mondial, est indispensable. Les supporters pourront ensuite choisir l’une des nombreuses plages pour se remettre de leurs émotions.

Belo Horizonte
Dans la capitale de l’État du Minas Gerais, on prendra le temps, entre deux matches, de visiter l’église Saint-François d’Assise, le Museu de Artes e Officios ou encore le marché central de la cité. Avec un peu de chance, on pourra prendre part à l’un des nombreux festivals organisés par la ville (musique, théâtre, danse…).


Ph.: Reporters/Design Pics/Chris Martin

Les commentaires sont fermés.