Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/06/2014

Comment être supporter et supportable ?

la libre,momento,tendances,look,supporterLa Coupe du monde fond sur nous à grande vitesse, et il va être difficile d’y échapper.
Mais, après tout, le sport vécu dans ses dimensions mondiales est un moment de fièvre partagée. On peut souffler à plein tube dans une vuvuzela, crier “allez allez” devant son poste de télé à un pays que deux secondes avant on ne connaissait pas. C’est la fête, quoi.
Il faut cependant connaître les limites de ce qui se fait et de ce qui ne se fait pas. Dress code sportif sur le gril.
 
Aurore Vaucelle


DIFFICILE TÂCHE QUE DE CANALISER, à travers cette chronique, les enthousiastes footballistiques qui ont décidé de porter haut et fort les couleurs de leur équipe. Au risque :
1/ de se transformé en homme-sandwich;
2/ de voir leur fine intelligence interrogée par leurs pairs;
3/ de se faire quitter par leur conjoint, car décidément, ils n’ont pas saisi les limites de la bienséance.
 
On peut être fan, c’est évidemment très louable. Placer son énergie dans le soutien à un jeu collectif… Quelle histoire humaine fantastique ! Mais
– quand vous commencez à décorer votre salon de bannières “Diables rouges”, bannières qui ont remplacé rapidement les affichettes et posters qui hurlent NON au plan Wathelet;
– quand vous décidez de vous maquiller le visage en noir jaune rouge pour aller au turbin (aïe, vous étiez apprécié au travail pourtant);
– quand vous choisissez votre petit linge en fonction des jours où joue votre équipe (“la culotte jaune, c’est le porte-bonheur, c’est Paul le Poulpe qui me l’a soufflé dans mes rêves”);
– quand, enfin, vous décidez que, dans votre petit coin préféré pour écouter le match sur votre poste de radio grésillant (car en effet, le foot ne vous quitte jamais ou alors vous ne quittez jamais le foot), le papier toilette se met lui aussi aux couleurs de la World Cup;
alors, on peut dire que vous risquez, tout doucement, de tomber du côté obscur de la Force. Vous devenez le supporter insupportable. Et comme vous l’avez compris : ce n’est pas bien. Enfin sauf si vous ne fréquentez que des supporters insupportables également.
 
D’ailleurs, si la dernière assertion est vraie, interrogez l’état de votre cercle d’amis avant l’annonce des Diables rouges filant au Brésil leur ballon rond sous le bras. Étiez-vous aussi dingue avant ? Oui. Ce n’est pas grave. Avez-vous un problème de limites ? Ça arrive à plein de gens cela ! Avez-vous mauvais goût parfois ? Tout le monde peut déraper. Sans compter que, cette semaine, la page “Tendances” oriente les enthousiastes footballistiques, fiévreux et jouasses. Donc, pas de panique !
 
 
Ph.: Renova

Les commentaires sont fermés.