Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

29/06/2014

Entre le ciel et l’eau

La Libre, Momento, Ludo, jeux de société, îleElles se jouent du hasard et, par vagues entières, déferlent sur les plateaux.

Yves Cavalier


ELLES ONT ALIMENTÉ l’imaginaire de tant d’auteurs que les créateurs de jeux n’ont pas pu les éviter : les îles sont, par définition, des terres isolées, aux règles personnelles et aux défis multiples. C’est d’ailleurs l’île des Colons de Catane qui a relancé l’intérêt du grand public pour les jeux de société… Et puis, il y a les îles qu’on construit pièce par pièce comme le propose Taluva (photo). Un matériel superbe, des règles simples et quelque chose de magique dans la construction d’un espace en 3D. Il y a celles qu’on détruit ou que la nature anéantit. Pensez à l’Atlantide qui a inspiré de nombreux auteurs. Atlantis a une bonne vingtaine d’années. Avec ses pièces en plastique, il fait un peu kitsch. Mais pourtant, le jeu a été réédité il y a peu sous le nom de The Island avec un succès certain : se sauver d’une île qui se désagrège avec d’autres joueurs ou sans eux de préférence, ce qui permet tous les coups bas…
Atlantis, c’est aussi le nom d’un jeu de tuiles que l’on pose pour s’échapper de l’île qui disparaît en emportant un maximum de trésors. Un jeu signé Léo Colovini, petit génie prolifique du jeu de plateau.
 
Cependant, s’il fallait citer un incontournable du genre, ce serait Kahuna. Ce tout petit jeu pour deux joueurs est une perle de subtilité : établir une majorité de connexions entre les îlots d’un archipel polynésien, sachant que votre adversaire fait de même. Un vrai plaisir. Dans un genre nettement plus léger, il faut essayer Maka Bana. Le jeu vient aussi d’être réédité dans une version très colorée : occuper un maximum de plages avec ses cabanes et ses tikis. Voilà un jeu de filous bluffeurs qui se joue avec le sourire.

 

Mais on ne se fait pas toujours la guerre et, parfois, il faut coopérer. Dans Atlantis Rising, il faut s’arranger pour placer ses ouvriers au bon endroit et survivre le plus longtemps possible. C’est aussi le principe de l’Île interdite, un autre jeu de coopération qui plaît beaucoup aux enfants en raison de sa relative simplicité et de son matériel sympa. Sans compter qu’il se joue très rapidement. Et tant qu’à sauver sa peau, les plus audacieux pourront se mettre dans la peau de Robinson Crusoé pour une aventure très réaliste ou même pour un jeu de cartes solitaire baptisé tout simplement Vendredi.

Les commentaires sont fermés.