Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

29/06/2014

Les Seychelles: le paradis à tous prix

la libre,momento,escapade,voyage,seychelles,prix,abordableLa destination n’est pas réservée qu’aux plus nantis. Elle se révèle même relativement accessible pour qui prend la peine de s’affranchir des idées reçues.

En Robinson: Charles Van Dievort


SI LE PARADIS DOIT se trouver sur Terre, il y a fort à parier qu’il faut aller le chercher dans l’océan Indien, quelque part au nord de Madagascar, là où se trouvent les Seychelles.
 
Cet archipel, de plus d’une centaine d’îles réparties sur une immense surface, a tout pour séduire : un climat exceptionnel où le mercure avoisine en permanence les 30 degrés, des plages de rêve où qu’on aille et une biodiversité unique et protégée. Et contrairement aux idées reçues, il y a toujours quelque chose à faire aux Seychelles. Partir à la découverte de l’époustouflante végétation tropicale que propose, par exemple, la Vallée de Mai classée au patrimoine mondial de l’Unesco; découvrir une faune, en particulier sous-marine, à couper le souffle; visiter une distillerie de rhum ou encore se prélasser sur une plage à l’ombre d’un cocotier. Quoi que vous fassiez et où que portera votre regard, c’est une symphonie de couleurs qui se jouera devant les yeux.
 
Un rêve plus accessible qu’on le croit
 
On entend souvent dire des Seychelles que c’est une destination chère, voire impayable. Oui, si vous voulez accéder au rêve absolu et séjourner dans un des somptueux palaces qu’abrite l’archipel. C’est cher, mais le lieu est idéal pour passer sa lune de miel ou faire LE voyage de sa vie. Oubliez tous les clichés que vous pourriez avoir, vous allez être surpris. Les hôtels ne manquent d’ailleurs pas d’imagination pour octroyer des réductions.
 
Mais les trésors seychellois peuvent aussi se révéler bien plus accessibles qu’on ne le pense. Les principales îles de l’archipel que sont Mahé, Praslin et La Digue regorgent de pensions de famille et de chambres d’hôtes. La gamme de prix est très large : de moins d’une centaine à plusieurs milliers d’euros la nuit. Hormis le billet d’avion, qui reste conséquent, vous trouverez certainement de quoi vous loger correctement à un prix abordable. Le rêve devient alors tout à fait accessible. Quant aux plus gourmands, ils s’offriront le meilleur des deux mondes en séjournant dans une guesthouse pendant leur séjour et en terminant celui-ci par une ou deux nuits dans le raffinement le plus complet d’un palace ou d’une île-hôtel.
 
Un peu de bon sens
 
S’il devait y avoir une seule ombre au tableau, ce serait le coût de la vie. Très semblable à ce que nous connaissons en Belgique, s’y ajoute le fait que les Seychelles sont des îles. En dehors de ce qui y est produit localement, et qui est très limité, tout le reste doit être importé et coûte donc cher. Avec un peu de bon sens, on parvient cependant à ne pas exploser son budget. Notre conseil : goûtez à la gastronomie locale. Vous ne pourrez qu’être séduit par la cuisine créole et ses nombreuses variétés de poissons qui s’offriront à vous à des prix abordables. Quant aux extras – excursions en mer et autres –, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de la population locale. Il y a souvent un bon tuyau à découvrir à un prix raisonnable, voire une bonne affaire à réaliser.
 
Autre atout incontestable de la destination : le sentiment de sécurité et de tranquillité. Bien sûr, il ne faut pas tenter le diable en laissant traîner votre précieux appareil photo sans surveillance, mais on n’est jamais sur le qui-vive et angoissé aux Seychelles. C’est le calme qui prédomine. Vous ne serez pas non plus harcelé par des myriades de vendeurs à la sauvette. Ça aussi, ça fait du bien.
 
Goûter aux Seychelles, c’est comme goûter à une drogue dure : c’est vouloir y revenir dès l’instant où on en a quitté le sol. Difficile, voire impossible de s’en passer.
 
 
la libre,momento,escapade,voyage,seychelles,prix,abordableSe loger à petit prix
Que ce soit à Mahé, Praslin ou La Digue, les pensions de famille et autres chambres d’hôtes abondent. C’est le meilleur moyen pour s’offrir les Seychelles à un prix abordable. Certaines pourraient vous étonner. C’est le cas de la Guesthouse Belle Petra (photo) située à quelques minutes à pied des plages de La Digue. Pour 70 euros par nuit, vous aurez droit à une chambre climatisée, une douche et un wc privatifs, ainsi que le petit-déjeuner. Quant à la pièce commune pour les résidents, elle est spacieuse et équipée d’une cuisine. L’intérêt de ces maisons d’hôtes ne réside pas seulement dans leur prix. Elles vous mettront aussi en contact avec les Seychellois. On dit d’eux qu’ils agissent comme un miroir : soyez aimables avec eux et ils le seront en retour avec vous. Et c’est vrai ! Ce sont des gens profondément gentils et avides de vous montrer les trésors que recèle leur archipel. Leur philosophie de vie a aussi de quoi nous inspirer. Face à tout souci, la réponse est invariablement la même : “Y’a pas de problème.” De fait, tout se résout dans le calme. Ça fait un bien fou !
 
 
S’offrir le rêve
Grands hôtels, îles-hôtels, villas de luxe… Ce ne sont pas les installations de rêve qui manquent aux Seychelles. Loin des austères immeubles qui défigurent trop souvent les littoraux, de nombreuses infrastructures s’intègrent parfaitement dans la somptueuse nature des lieux. Nombre de ces hôtels sont en effet constitués d’un ensemble de villas individuelles constituant autant de chambres. Les prix sont à l’avenant, mais pour un voyage de noces ou LE voyage de votre vie, c’est tout simplement paradisiaque. Admirer la symphonie des couleurs d’un coucher de soleil sur Anse Takamaka depuis la piscine de votre terrasse du très raffiné Raffles Praslin Seychelles; goûter au calme et à la beauté des plages de l’île-hôtel Sainte-Anne; ou profiter du charme convivial et un brin colonial du Paradise Sun Hotel à Praslin sont autant de moments d’exception. Et si vos moyens vous le permettent, pourquoi ne pas tenter l’aventure du North Island Resort qualifié d’hôtel le plus cher du monde, et se prendre, le temps d’une nuit, pour Kate et William qui y ont passé leur voyage de noces.
 
 
Ph.: Charles Van Dievort

Les commentaires sont fermés.