Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

22/07/2014

La mer du Nord et ses vagues de dunes

mer du nord; coxyde-oostduinkerke; stations blanéaires; sorties;,momento,lalibre; la libreQui dit vacances scolaires dit, pour certains, petite virée à la côte belge. Cette semaine, les pages “Sorties” font un petit tour de ce qu’il est possible de faire à la station balnéaire Coxyde-Oostduinkerke.

En plein air iodé avec Lauranne Garitte


LE SOLEIL S’EST LEVÉ depuis un petit temps. Il est 9 h 30 et le long de la mer, petit à petit, une foule s’amasse. C’est en voyant arriver des hommes en cirés jaunes, accompagnés de leurs chevaux de trait qu’on comprend mieux cette affluence soudaine. Ces hommes, ce sont les pêcheurs de crevettes à cheval. Une tradition qui remonte au XVe siècle et qui a perduré dans un seul et unique endroit au monde : Oostduinkerke. Tant que la marée est basse, les pêcheurs de crevettes, à dos de leur cheval, s’enfoncent dans les eaux avec un chalut qu’ils viennent, de temps à autre, vider sur le bord de mer. Au fil des allers-retours, les enfants affluent en nombre vers la récolte pour attraper l’une ou l’autre crevette dans un seau qu’ils ramèneront fièrement chez eux. Pendant environ deux heures, selon un certain calendrier, les visiteurs peuvent venir découvrir cette tradition inscrite l’année dernière au patrimoine culturel et immatériel de l’Unesco. Un spectacle qui reflète une belle tradition et qui annonce une belle journée.

Aux alentours de 11 h, la pêche à la crevette touche à sa fin. Il est temps alors de planifier la suite des événements. Certains installent un paravent sur la plage. D’autres partent vers les dunes pour une journée de vélo. Car dans la région, si l’on s’enfonce un peu dans l’intérieur des terres, il est possible de découvrir une nature tout à fait particulière : des dunes interminables rassemblées en un seul tenant sous le nom de “Doornpanne”. Considéré comme l’un des complexes dunaires les plus étendus de la côte, Doornpanne est sans conteste un atout majeur de Coxyde. Les 235 hectares de ce massif dunaire encouragent à se munir d’un bon vélo pour sillonner le réseau de circuits cyclotouristiques. Les paysages sont verts. De grandes étendues accueillent des shetlands. On n’aperçoit pas la mer, malgré la proximité immédiate avec celle-ci. A dire vrai, dans cette réserve, on a comme l’impression d’une balade en pleine campagne, à deux pas de la mer. Mais si l’on abandonne un temps son vélo pour poursuivre à pied, en montant une haute dune, on la voit, la mer du Nord pour “dernier terrain vague et des vagues de dunes pour arrêter les vagues” (dixit un certain Grand Jacques). C’est aussi dans ce parc naturel qu’il est possible de monter sur le point culminant de la côte belge, le “Hoge Blekker”.

A vélo, puis à pied, la réserve naturelle Doornpanne invite à multiplier les plaisirs, le temps d’une journée. Et une journée suffit pour se rendre compte qu’à la mer, il n’y a pas que la mer et le sable, mais il y a aussi des recoins à explorer dans ce plat pays qui est le nôtre.

--> Toutes les activités, visites, balades à Coxyde-Oostduinkerke, ainsi que le calendrier des pêcheurs de crevettes à cheval : www.koksijde.be

Testé et approuvé

UNE PROMENADE DANS LE SITE DUNAIRE TER YDE

Lorsque l'on se rend à la mer, habituellement, on se balade le long de la plage, les pieds dans l’eau, au fil des allées et venues des marées. On espère qu’un rayon de soleil nous offrira un bon moment de détente et que, les doigts de pieds en éventail, on pourra bronzer dans un transat, au rythme des barbotages des enfants dans la mer.

Cet été, fi les bonnes habitudes ! Nous avons testé pour vous un séjour à la mer plus actif, à la découverte d’un joyau naturel caché dans l’intérieur des terres de Coxyde-Oostduinkerke : la réserve naturelle Ter Yde. À quelques centaines de mètres de la mer, des forêts, des dunes et des prairies constituent les 80 hectares de la réserve, elle-même entrecoupée de sentiers pédestres. C’est d’un pas curieux que nous suivons un guide mis à notre disposition pour scruter les moindres détails de beauté du site. “Les dunes de sable sont recouvertes d’une pelouse dunaire”, annonce-t-il.

En effet, nous sommes loin d’un paysage aux longues étendues de sable. Face à nous, du vert, des plantes et des fleurs. Le garde forestier connaît d’ailleurs chaque nom des fleurs qu’il pointe du doigt au fur et à mesure de la visite : des rosiers, des églantiers, des arbustes, des orchidées, etc. De quoi faire rêver les passionnés de botanique, qui découvriront peut-être même certaines plantes qu’on ne voit que dans ces dunes. De temps à autre, après la montée d’une pente bien raide, on aperçoit la mer, les pieds dans le sable. Les couleurs bleue, jaune et verte donnent à voir comme une jolie peinture. Si nos yeux en prennent plein la vue, nos oreilles aussi s’emplissent du doux chant des oiseaux qui occupent la réserve (rossignols, tariers, etc.)

En se rendant à la mer, on ne s’attend pas vraiment à prendre un tel bol de nature. Et pourtant, avec ce parc naturel protégé, la campagne est au bord de la mer et le site dunaire Ter Yde apparaît comme un petit coin de paradis sur mer.

-->Calendrier des promenades guidées gratuites des réserves naturelles de Koksijde : http://visiteur.koksijde.be/pro

Les commentaires sont fermés.