Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/08/2014

L’été sera sportif

10_42_54_025347035_20100521_26_GR123_DSC6510.jpgLa Coupe du monde, le Tour de France, Wimbledon et tous les cousins de ces événements sportifs rythment et rythmeront comme chaque année nos étés. Cette semaine, les pages “Sorties” vous donnent quelques idées pour vous concocter un programme de vacances actives et sportives en Belgique.

À l’entraînement, Lauranne Garitte


En avant, marche !

RANDONNÉES. On ne pourra pas dire qu’on n’a pas l’embarras du choix. Avec son réseau de plus de 5 000 kilomètres de sentiers balisés à Bruxelles et en Wallonie, la Belgique offre une multitude de promenades, dans des paysages variés. Voyez-vous, ces jolis chemins, bien entretenus (250 bénévoles s’en occupent) et marqués de couleurs blanche et rouge ? Ils sont plus connus sous le nom de GR, les circuits de grande randonnée. Pour en profiter, rien de bien compliqué. Il existe 36 topo-guides contenant les cartes IGN (Institut géographique national) de la région, les renseignements touristiques et d’autres informations pratiques (hébergements, transports, etc.). Une fois le topo-guide choisi, libre à chacun de composer son itinéraire selon ses envies, sa condition physique, la météo… Parmi l’offre, 109 randonnées de 15 à 25 kilomètres forment des boucles, ce qui permet au marcheur de s’offrir une journée entière d’évasion. Et pour ceux qui changeraient d’avis en cours de route, des raccourcis sont toujours proposés. À Bruxelles et en Wallonie, chaque région détient ses petites beautés cachées. Que ce soit le long de l’Ourthe, de la Semois, au fil des terrils ou d’un bout à l’autre du Condroz, il y en a pour toutes les paires d’yeux et de pieds.

Le long de l’Amblève. Le dernier topo-guide en date est paru en avril 2014. Il invite à découvrir le bassin de l’Amblève et ses affluents sur 156,72 kilomètres. Départ prévu de Comblain-au-Pont, là où la rivière se jette dans l’Ourthe. Ensuite, dix boucles sont proposées. On apprendra également une tonne de choses sur l’Amblève. D’abord, quelques notions d’hydrologie, de géologie et de géomorphologie du bassin. Mais aussi, quelques pages sont réservées à “L’Amblève et les artistes”. Parmi d’autres, Guillaume Apollinaire cite la rivière dans un de ses poèmes. Enfin, pour les amateurs d’histoire et d’archéologie, le GR passe par des bâtiments monastiques aujourd’hui aménagés en musées.

Et si on randonnait à Bruxelles ? Qui l’eût cru ? Randonner dans une capitale, c’est possible ? La réponse est oui ! 243,5 kilomètres attendent les marcheurs à Bruxelles pour des randonnées en boucle. Au total douze d’entre elles arpentent les 19 communes, tout en emmenant de temps à autre le promeneur en périphérie. Une seule vous invite à vous promener dans le centre, les onze autres vous feront tourner autour de la ville. Au programme donc : des parcs, des bois, des forêts et des squares, ainsi que des chemins et sentiers au cœur de terres d’élevage ou agricoles. Que ce soit à quelques kilomètres de Bruxelles ou loin de la capitale, mais près des fleuves et rivières de Wallonie, les GR vous feront voir la nature en grand.

--> Toutes les informations à propos des GR : www.grsentiers.org

Un peu de sensations sportives

AVENTURE. Quand le sport rencontre l’aventure, cela donne des journées de kayak, des descentes en tyroliennes, des traversées de ponts, des parcours de spéléologie, des sessions de planche à voile ou des ascensions de pistes d’escalade. La Belgique regorge de parcs d’aventure et de beaux domaines où petits et grands pourront vivre des sensations fortes. Petite sélection de ceux-ci en Wallonie.

S’aventurer dans la forêt. Le Parc Forestia propose un double moment d’amusement avec son parc animalier et son parc aventure. Côté aventure, ce sont d’abord les plus jeunes qui seront conquis puisque le parcours aventure s’adresse aux enfants dès l’âge de deux ans. Ensuite, plus les petits deviennent grands, plus ils sont invités à grimper dans les arbres. Au total, le parc compte 11 parcours (d’environ 45 minutes), dont 9 dans les arbres, avec, comme apogée des sensations fortes, une tyrolienne géante de 120 mètres, réservée aux adultes et aux plus de 12 ans.
--> Forestia, à Theux. Tarifs et informations : www.forestia.be

L’aventure à Coo. À Coo, l’aventure se décline sous de multiples formes : kayak, escalade, VTT, rappel, hélicoptère, rafting, paintball, quad, spéléologie, etc. Le parc propose des programmes d’un jour ou d’un week-end pour se surpasser physiquement. Le kayak est organisé sur l’Amblève, le VTT autour du lac de Coo, la spéléologie dans une grotte près de Remouchamps et le rafting dans la cascade de Coo. Bref, de quoi vivre l’aventure tout en découvrant les Ardennes belges.
--> Coo Adventure, à Coo-Stavelot. Tarifs et informations : www.coo-adventure.com

Entre sport et histoire. Au creux de l’Ourthe, sous la muraille d’un authentique château fort, le Domaine de Palogne propose de mêler nature, histoire et détente. Des descentes de 8 kilomètres en kayak sont possibles, ainsi qu’une multitude d’activités comme du VTT, du tennis, du minigolf, des tyroliennes, etc. Au rayon histoire, une visite du Château fort de Logne ou du Musée de la Meunerie est réalisable dans les environs.
--> Le Domaine de Palogne, à 10 minutes de Durbuy. Tarifs et informations : www.palogne.be

Challenges et activités inédites. Le programme de Dinant Aventure invite à repousser ses limites avec 9 challenges et 6 activités inédites. Entre parcours de ponts, descentes en kayak, sauts divers dans le vide (tyroliennes, death ride, funcable, etc.) et parcours d’escalade, chacun devrait y trouver son bonheur en sensations fortes.
--> Dinant Aventure, à Dinant. Tarifs et informations : www.dinant-evasion.be

Aventures aquatiques. Ce sont les plus grands lacs de Belgique. Il y a donc de quoi se défouler dans les Lacs de l’Eau d’Heure. Au total, 25 activités sportives, récréatives et “nature” sont proposées. Côté sport : téléski nautique, canoë, plongée, planche à voile, jet ski, voile ne sont que quelques exemples d’activités parmi d’autres.
--> Les Lacs de l’Eau d’Heure, à Boussu-lez-Walcourt. Tarifs et informations : www.lacsdeleaudheure.be

À bicyclette !

CYCLISME. Partir de bon matin, sur les chemins, à bicyclette. N’est-ce pas un petit bonheur à savourer tant que le soleil fait acte de présence ? En Belgique, les idées et sentiers sont nombreux pour faire usage des deux roues, voire plus.

Faire du vélo sur le RAVeL. Depuis 1995, en Belgique, un réseau unique pour se balader à vélo a vu le jour. L’aménagement des anciennes voies de chemin de fer désaffectées et des chemins de halage en Réseau autonome de voies lentes (RAVeL) invite à s’échapper autant de temps qu’on le voudra dans certains lieux bucoliques de la Wallonie. Principalement le long des rivières, des fleuves et des canaux, ces promenades cyclistes (qui peuvent aussi être parcourues à pied ou à cheval) peuvent faire office de petit moment de détente ou de grand challenge sportif. Il suffit pour cela de sélectionner l’itinéraire ou la section à explorer. Cinq itinéraires traversent toute la Wallonie, tandis que les sections sont de plus courtes distances. Deux astuces pour être à la page : la carte interactive proposée par le site du RAVeL (www.ravel.wallonie.be) ou le GPS (accompagné du site www.tourismegps.be). Et pour un tour à vélo thématique, la province de Namur a mis en place un circuit autour de la commémoration de la Grande Guerre (La Position fortifiée de Namur). Cette boucle de 11,4 kilomètres emmène les cyclistes sur les traces de la Guerre 14-18, de stèles en cimetières et de monuments en forts.

Sur des rails. Plus originales, moins sportives, mais tout aussi bucoliques, les balades en draisines ou en “rail bikes” permettent de déconnecter de façon amusante. Il ne s’agit alors plus d’un deux-roues, mais d’un véhicule roulant ferroviaire sur lequel quatre passagers environ peuvent pédaler. En Belgique, il y a d’abord le “Rail Bike des Hautes Fagnes”. Sur un tronçon de 7 kilomètres entre les gares de Kalterherberg et de Sourbrodt, les paysages uniques des Hautes Fagnes s’enchaînent. Toute autre région et tout autre panorama avec les draisines de Molignée qui offrent, quant à elles, trois parcours de 8, 6 ou 14 kilomètres au cœur de la vallée de la Molignée, à une quinzaine de minutes de Dinant.
--> “Rail Bike des Hautes Fagnes”, ouvert tous les jours pendant les vacances. Tarifs : 30 €/rail bike. Toutes les infos : www.railbike.be
--> Les draisines de Molignée. Tarifs : 18 €/draisine. Toutes les infos : www.molignee.be

Les commentaires sont fermés.