Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

10/08/2014

La Sardaigne, ses massifs, ses plages, le mistral et le Vermentino

La Libre, Momento, Papilles, Vins, Vermentino, SardaigneLa Sardaigne est le plus important producteur de Vermentino, un cépage presque exclusivement méditerranéen au caractère spécifique inspiré des paysages qui l’entourent.

Mise en bouteille: Baudouin Havaux


LA SARDAIGNE, LA SECONDE PLUS GRANDE île méditerranéenne après la Sicile, est aussi le plus important producteur de Vermentino au monde. Un cépage qui a tendance à se développer et auquel les œnologues attachent de plus en plus d’attention. De grandes entreprises viticoles comme Antinori, Frescobaldi, Ruffino, Mazzei, Cecchi, Allegrini et Zonin ont toutes réalisé d’importants investissements sur ce cépage. À l’occasion du dernier Vinitaly, la revue de vin italienne Civiltà del Bere lui a d’ailleurs consacré une table ronde : “Sardaigne, terre de Vermentino : culture et innovation.” Mario Fregoni, professeur à l’Université du Sacré-Cœur en Emilie-Romane, lui a consacré un livre, “Vermentino, le cépage qui sent la mer”.
 
Sans hésitation, on peut dire que le Vermentino est le cépage blanc de prédilection des Italiens dont la renommée a largement dépassé ses frontières. En Italie, on retrouve également le Vermentino sur un millier d’hectares en Toscane, mais aussi en Corse et en Provence où il a pris le nom de “Rolle”. À noter cependant que de grandes propriétés en Provence préfèrent utiliser le nom de Vermentino plutôt que de Rolle, ce qui contribue à son identité unitaire au-delà des frontières. Un cépage presque exclusivement méditerranéen au caractère spécifique inspiré de la beauté des paysages qui l’entourent.
 
Sa plus belle expression se révèle dans le nord de l’île d’où il est originaire, la Gallura. Il règne en maître sur des granits qui affleurent sur les falaises de Capocaccia exposées au mistral, et sur les marnes calcaires des douces collines qui ceignent le golfe de Cagliari.
 
La Sardaigne est l’unique région à avoir deux appellations d’origine : une pour tout le territoire insulaire “Vermentino de Sardaigne”, et l’autre plus limitée “Vermentino de Gallura” pour cette région spécifique. Les vignobles de la D.O. Vermentino de Gallura, plus exclusive et plus marquée par le caractère marin, produisent des vins plus expressifs et plus minéraux. Dans tous les cas, en Italie ou en France, le Vermentino aime les îles et l’eau de la Méditerranée qui les entourent. Un cépage aux multiples potentialités qui, grâce aux innovations, à la recherche et à la technologie, permet aujourd’hui la production de différents types de vins, des effervescents aux vins doux (pasito).
  
Le Vermentino présente bien sûr des caractéristiques distinctes selon les zones de production, mais les dénominateurs communs de tous ces vins sont la sapidité, les arômes puissants qui libèrent des parfums d’aubépine, d’amande, de pomme, d’agrumes et de garrigue qui trouvent leur origine dans les conditions de culture insulaire. Assez gras, il présente parfois le défaut de manquer un peu d’acidité.
 
C’est un cépage vigoureux, mais assez sensible au vent, qui s’accommode de tous types de sols viticoles. Il trouve cependant son terrain de prédilection dans des régions chaudes, sèches et peu fertiles. La faculté d’adaptation du Vermentino n’a pas manqué d’intéresser des viticulteurs californiens et australiens qui l’ont adopté depuis plusieurs années.
 
L’origine du Vermentino est incertaine, il pourrait être issu de la malvoisie qui serait passée du vignoble de Madère en Espagne, avant de conquérir la Corse et la Sardaigne, pour arriver finalement sur les côtes de la Ligurie.
  
La Sardaigne produit aujourd’hui sur près de 4 000 hectares une vingtaine de millions de bouteilles de Vermentino qui constitue, avec le Cannonau (ou Grenache), la signature vinicole sarde dans le monde.
 
 
Dégustation
 
 
Argiolas est l’un des producteurs les plus importants en Sardaigne. L’histoire de la cave est intimement liée à celle de la famille qui planta les premiers pieds de vigne et l’olivier au début des années 1900. Aujourd’hui, c’est la troisième génération qui, vendange après vendange, continue à remplir le livre d’histoire.
 
La production est dispersée sur quatre régions : Serdiana Estate (65 ha), Sisni Estate (60 ha), Selegas Estate (140 ha) et Porto Pino (15 ha). 
 
Pour illustrer la diversité des facettes que peut présenter le Vermentino, deux Vins d’Argiolas qui correspondent à deux moments de dégustation distincts ont été sélectionnés. 
 
Meri, Vermentino di Sardegna, 2013, Argiolas
Un vin d’apéritif sur la finesse et la fraîcheur. Dès la première gorgée, on sait que l’on terminera la bouteille. Les Anglais diraient de lui qu’il est “drinkable”, facile à boire, sapide, rafraîchissant, citrique, pas compliqué, mais tellement agréable. À servir sur des coquillages, ou simplement avec des olives.
 
Is Argiolas, Vermentino di Sardegna, 2013
C’est un vin plus complexe, plus profond aux arômes secondaires bien marqués. À la première gorgée il impressionne par sa puissance aromatique. C’est un vin à servir à table, sur un plat consistant comme un poisson grillé ou en sauce, des raviolis ou un risotto aux fruits de mer.
 
Importé en Belgique par : www. Youg-Charly.com
 
 
Ph.: Argiolas

Les commentaires sont fermés.