Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/08/2014

Doux retour aux sources à Uriage

La Libre, Momento, Bien-être, thermalisme, UriageOù l’on pratique des soins en ORL, dermatologie et rhumatologie.

Reportage: Laurence Dardenne


POUR APPRÉCIER À SA JUSTE VALEUR le charme désuet de la petite station thermale d’Uriage-les-Bains, née en 1823 au cœur des Alpes françaises, sur les hauteurs de Grenoble, il n’est pas incongru de se replonger dans la Belle Époque. Peut-être ne faut-il pas remonter jusqu’à l’Empire romain sous lequel les thermes furent édifiés pour bénéficier des vertus anti-rhumatismales de cette eau de source, mais s’imaginer à la fin du XIXe siècle où les bienfaits furent redécouverts. À l’époque, le thermalisme se concevait autrement qu’il n’est vécu aujourd’hui. L’on disait venir séjourner dans ce cadre verdoyant pour se reposer, et il n’était pas rare que l’on vienne aussi y soigner une maladie parfois honteuse. Coco Chanel, Mistinguett, Daudet, Stendhal, Colette, Guitry, Bonnard ou encore Napoléon III, entre autres personnalités, y ont séjourné. 
 
Aujourd’hui, si dans le centre d’hydrothérapie, on a quelque peu développé l’approche bien-être toujours appréciée par nos contemporains, l’établissement thermal agréé par le ministère de la Santé a conservé ses spécificités thérapeutiques, qu’il s’agisse de dermatologie (psoriasis, dermatite atopique, eczéma de contact, dermatose prurigineuse, cicatrice, brûlure, acné, rosacée), rhumatologie (arthrite psoriasique, arthrose, lombalgie, sciatique, tendinite), problèmes respiratoires (rhinite, pharyngite, trachéite, asthme, bronchite chronique).
 
Une équipe de médecins, du personnel médical spécifiquement formé et expérimenté, des kinésithérapeutes et des masseurs prennent en charge les patients venus soigner là leur souci de santé. Jusqu’à proposer une cure post-cancer pour soulager les effets secondaires consécutifs à une chimiothérapie ou à une radiothérapie (desséchement cutané intense, sensations de brûlure, rougeurs et irritations sur le visage et sur le corps, fissures, crevasses, cicatrice enflammée…).
  
Pour ne citer que quelques-uns des soins proposés, en ce qui concerne la sphère ORL et les problèmes respiratoires, le humage individuel est un soin de 10 minutes qui permet, grâce à l’action d’inhalation de fines gouttelettes d’Eau thermale d’Uriage, de produire un effet fluidifiant, apaisant et cicatrisant. Pratiquée par un médecin thermal, la méthode de Proetz est un soin qui consiste à introduire l’eau thermale dans les fosses nasales puis à retirer les aspirations intermittentes pour un nettoyage des sinus en profondeur.
 
En rhumatologie, l’aérobain des mains est un soin de dix minutes qui permet, grâce à l’action combinée de buses d’air et d’eau thermale, de produire un effet décongestionnant, calmant et relaxant. Il permet aussi de mobiliser en douceur les mains, les poignets ou les avant-bras pour activer la circulation et diminuer la douleur. L’illutation locale consiste, quant à elle, en l’application de boue thermale d’Uriage chauffée à 41° pour produire, sur les mains, une action décontractante, antalgique et calmante.
 
En dermatologie, entre autres soins, citons la douche filiforme qui, grâce à des jets variés à pression modulable, permet de “décaper” les lésions, d’assouplir les tissus et de calmer le prurit. Elle est pratiquée par un médecin thermal.
 
 
Ph.: Uriage

Les commentaires sont fermés.