Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

22/08/2014

Dans les rues de Chassepierre

La Libre, Momento, Sorties, festival, Chassepierre, arts de la rueLe Festival international des arts de la rue de Chassepierre, 41e du nom, fait la fête ce week-end à la création, en mettant l’animal à l’honneur. Dans les prairies, les cours et les rues de ce charmant village, les artistes de rue suivront le thème “Folles bestioles et drôles de bricoles”.

Lauranne Garitte


CHAQUE ANNÉE, DEPUIS QUARANTE ANS, au crépuscule du mois d’août, le petit village gaumais de Chassepierre se pare de ses plus beaux artistes de rue le temps d’un week-end. Ces 23 et 24 août, les bords de la Semois, les prairies, les rues, les places et les parvis de ce village de 200 habitants s’apprêtent à être envahis par une cinquantaine de compagnies. Voltiges, contes, danse, théâtre, musique, comédie, cirque, marionnettes sont un avant-goût du programme. Alain Schmitz, directeur artistique du festival, revient sur le passé, le présent et le futur de cette manifestation qui attire chaque année de plus en plus de personnes.
 
S’il fallait retenir un souvenir des quarante dernières éditions, ce serait… 
Il y a une image qui me revient en tête. Celle des milliers de bateaux en papier, illuminés par des bougies, qui ont flotté sur la Semois lors d’une récente édition. Sinon, les souvenirs sont surtout liés à des personnes. Là, je viens de revoir Marie Fizaine qui est à l’origine de l’initiative. Et elle m’a répété une phrase magique : “L’important n’est pas de commencer, mais de continuer.”
 
Et vous avez continué. Cela a marché. Quelle est la recette de ce succès ?
La recette tient en un mot : le respect. L’esprit de Chassepierre est de respecter les artistes, les villageois, le public et le lieu. Notre règle d’or est que le public se sente accueilli et qu’il ressente d’emblée l’âme du festival.
 
Quelle est l’âme du festival  ?
Chassepierre est un festival de monstration. On montre des artistes à un public afin que s’installe une réelle alchimie, une communion entre eux. Ce qu’on veut, c’est que les festivaliers repartent de Chassepierre heureux, en ayant été surpris à chaque coin de rue ou de chemin.
 
Les arts de la rue attirent donc de plus en plus de monde. 
Disons qu’aujourd’hui, ils font partie intégrante des arts vivants. Ils ont beaucoup évolué. Avant, c’était fort “saltimbanque”. Maintenant, les spectacles sont davantage construits. Et cela donne de magnifiques réalisations. Comme cette année où il y aura beaucoup de représentations surprenantes et originales.
 
Festival international des arts de la rue de Chassepierre. Du 23 août à 13h jusqu’au 24 août à 18h. Infos, programme & rés. : www.chassepierre.be
 
 
Ph.: Claude Esselen

Les commentaires sont fermés.