Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/09/2014

Rouler stylé : le beau, l’utile et l’agréable

la libre,momento,tendances,vélo,styleMobilité certes, sécurité bien sûr. Et style… Chacun le sien, à cultiver sans complexe. En selle !

En roue libre: Marie Baudet

DANS LA GRANDE FAMILLE des cyclistes, il y a le sportif aguerri qui, chaque week-end, enfile son short en matière respirante antifrottement et enfourche sa bécane profilée pour avaler quelques dizaines de kilomètres. Et il y a celui qui, hors sport, a fait de la petite reine son moyen de transport. Il y a Junior et Mini qui, l’un avec ses roues de stabilisation et l’autre sur sa draisienne, font des tours au parc ou des allers-retours sur le trottoir. Il y a le valeureux parent qui chaque matin emmène à la crèche ou à l’école sa progéniture dûment sanglée et casquée dans son petit siège arrière. Il y a les amoureux du voyage, lointain parfois, sur deux roues. Il y a les adeptes du vélo du dimanche, voire ceux qui ne remontent leur biclou de la cave que pour le dimanche sans voiture. Et ceux qui lui font prendre l’air chaque jour. Il y a les champions de la mécanique qui entretiennent leur bicyclette avec science et amour. Il y a les profanes de la rustine et du rayon bien tendu qui s’en remettent aux professionnels. Il y a ceux qui ne pédalent qu’entre château de sable et croquettes aux crevettes, ou les casse-cou qui bravent racines et cailloux en VTT. Il y a les poètes et les puristes, les irréductibles urbains et les aficionados des chemins de campagne, les endurants et les nonchalants. Et vous, probablement encore différent.
La semaine de la mobilité promeut les déplacements doux. Allons-y. Et si l’on ne déploiera pas ici la liste des multiples avantages du vélo en ville (les embout– quoi, dites-vous  ?), osons soulever quelques points essentiels du style ! 
Car oui, le vélo en tenue de ville c’est possible. En jupe ? Certainement, à la seule condition qu’elle n’entrave ni montée ni descente. En talons ? Sans souci, puisqu’a priori c’est l’avant du pied qui propulse la pédale – ces hauteurs paraissant même à certaines bien plus praticables sur deux roues qu’à pieds. En costume, cravate au vent ? Sans hésiter. Le truc ? Pratiquer le multicouches, afin de s’adapter aux variations thermiques au fil du parcours et à mesure que le corps, en mouvement, se réchauffe. À côté des équipements utiles à la sécurité, petite veste, gilet, foulard, couvre-chef et autres gants se font compagnons de route autant qu’ingrédients de style.
 
 
la libre,momento,tendances,vélo,styleBécane de rêve
 
On a les yeux qui brillent devant quelques marques, sinon belges, du moins européennes – danoise, néerlandaise, anglaise… – aux modèles emblématiques et aux lignes désirables.
(Raleigh, vélo de ville, modèle Spirit Red, 350 £ (env. 450 €), sur www.raleigh.co.uk – la marque britannique est distribuée en Belgique, et se trouve parfois d’occasion. Voir par exemple http://blogvelosofiets.blogspot.be)
 
 
la libre,momento,tendances,vélo,styleTransport de fontes
 
On y glisse son sac à main, les poireaux du marché, son cadenas, la petite laine pour quand le soleil sera couché, une bouteille de champagne pour les amis chez qui on va… Sobre ou à motifs, amovible ou installée à demeure sur le porte-bagages, indispensable sacoche ! 
(Sacoche double en toile cirée Kitsch Kitchen, env. 50 € chez A.S.Adventure, ou chez Zao)
 
 
la libre,momento,tendances,vélo,styleM'as-tu vu?
 
“C’est moche, ça ne va avec rien, mais ça peut vous sauver la vie”, disait naguère l’inimitable Karl Lagerfeld dans une campagne de promotion du gilet de sécurité. On l’accepte en cadeau de son assureur, on l’achète au supermarché, ou on opte pour les messages ludiques des créations d’Étienne et David, cyclistes et entrepreneurs bruxellois. 
(Chasuble fluo, 10 €, sur www.cyclodicton.be)
 
 
la libre,momento,tendances,vélo,styleHaro sur la pluie!
 
Tel un superhéros dans la jungle urbaine, on brave les éléments, vêtu d’une cape qu’on choisira de préférence d’un coloris clair ou vif. Pas de fausse modestie  : on veut être vu, question de survie. 
(Poncho imperméable Agu Track, 48 € env. sur www.hollandbikes.com ou chez les vélocistes)
 
 
la libre,momento,tendances,vélo,styleTing, Pouêt, drelin drelin
 
Sur son destrier silencieux, il arrive que le cycliste doive manifester sa présence. De la mini-sonnette au klaxon poire, en passant par le timbre chromé, on a le choix pour se faire entendre. 
(Sonnette Cat en métal 5 cm, 12,50 € env., sur www.pylones.com)
 
 
la libre,momento,tendances,vélo,styleEt la lumière fut!
 
La dynamo ? Vous n’y pensez pas, ça ralentit l’allure… Alors, au registre lampe à accrocher, on recommande vivement celle qui se recharge sur secteur. Et qui, au-delà du vélo, servira aussi de lampe de poche, partout. 
(Smart Akku Lamp, 25 € env., chez Vélo Cité, Schaerbeek)
 
 
la libre,momento,tendances,vélo,styleForte tête
 
Pas obligatoire mais vivement recommandé (les marrons mûrs tombent dru ces temps-ci), le casque sans doute n’est pas l’accessoire le plus seyant. Quoique, bien choisi, il ponctue la silhouette… 
(Casque Nutcase Gen3, réfléchissant, à visière amovible, 69,95 € env. chez A.S. Adventure)
 
 
la libre,momento,tendances,vélo,stylePersonnalisez!
 
Même les plus (beaucoup plus) de cinq ans et demi aiment customiser leur bécane. Perles qui tintinnabulent dans les rayons, pampilles métallisées qui bruissent dans le vent ou fleurs au guidon – voire guirlande argentée pour Noël –, ça fait sourire les passants.
(Guirlande de fleurs, 3,25 €, chez Hema)
 
 
Ph.: Reporters

10:50 Publié dans Tendances | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la libre, momento, tendances, vélo, style | |

Les commentaires sont fermés.