Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/10/2014

Parfois, il faut savoir ne pas insister

la libre,momento,autoportrait,michel leebMichel Leeb est un humoriste, acteur et chanteur français, dont la carrière a commencé dans les années 70. Il est notamment connu pour ses imitations.


UN ÉVÉNEMENT DE MA VIE

Ma rencontre avec Frank Sinatra grâce à Jacques Chirac qui le décorait, ainsi que Liza Minnelli et le grand Sammy Davis Junior.
Je lui ai dit qu’il était le plus grand, il m’a répondu qu’il le savait. Il m’a offert un whisky. Ça tombait bien, c’était le jour de mon anniversaire.
Je lui ai dit que je chantais aussi, il m’a répondu: “Vous faites ce que vous voulez.”
Je lui ai demandé s’il avait la nostalgie de la grande époque où il était au top, et il m’a répondu que le seul souci qu’il avait en ce moment, c’était la couleur des carrelages de sa salle de bain à Palm Beach, Californie.
Je n’ai pas insisté… Il est et restera le plus grand crooner de tous les temps.

 

TROIS LIVRES

“L’Attrape-cœurs”, de J.D. Salinger
C’est un livre que tout le monde a lu, doit lire et relire. Ce roman me touche car il raconte l’histoire d’un adolescent qui a fugué de son collège pour rejoindre sa famille. Il passe plusieurs jours dans New York. À la recherche de lui-même en réalité. Le livre est une quête de soi, l’affrontement d’un jeune écorché vif et de l’hostilité du monde. Indispensable.
  
“Le livre de ma mère”, d’Albert Cohen
Il s’agit d’une déclaration d’amour bouleversante à sa mère. Des mots que nous sommes incapables de dire mais que nous portons au fond de nous. Nos mères, quand elles nous quittent, laissent dans nos cœurs la trace indélébile de nos souffrances. La poésie et le style d’Albert Cohen sont uniques. Il faut lire aussi “Belle du Seigneur”.
 
“Les Aventures de Tintin”, de Hergé
Des histoires que tout le monde a lues, doit lire et relire pour conserver son âme d’enfant. Il m’arrive de passer devant ma bibliothèque, de reprendre un des albums, n’importe lequel, et de me replonger dans les aventures du Petit Reporter. Cela me permet de retrouver des sensations liées à l’enfance. Rire aux injures du Capitaine Haddock, être paniqué par l’île Noire, mais rêver avec Tintin en Amérique, etc. Ne pas oublier de transmettre à vos enfants !!!
 
 
TROIS FILMS
 
“L’homme qui aimait les femmes”, de François Truffaut
Au début du film, une voix dit : “Les jambes des femmes sont comme des compas qui arpentent le globe terrestre, lui donnant son rythme et son harmonie.” Ce film, un chef-d’œuvre, est un hymne à la femme, avec ses fantasmes, ses mystères, son pouvoir d’amour et de destruction. Sur la folie des hommes aussi. L’insatiable quête de l’amour sous toutes ses formes… Charles Denner est magnifique. Il est incandescent. C’est mon film de chevet. 
 
“Docteur Jerry et Mister Love”, de Jerry Lewis
Tout le monde connaît l’influence de Jerry Lewis sur mes débuts dans ce métier. Il faut dire que ce pitre génial avait tout pour séduire l’adolescent que j’étais. J’adorais l’imiter, jusqu’au jour où, me produisant dans un petit cabaret parisien, la star, à ma demande, vint me voir ! Je l’avais rencontré à l’Olympia où il cassait la baraque chaque soir. Sûrement touché par mon enthousiasme, il accepta de venir voir mon spectacle et me conseilla de continuer dans cette voie…
Son film raconte toute l’ambivalence qui vit au fond de chacun de nous. Lumières et ombres, calme et tempête, courage et abandon. C’est un chef-d’œuvre.
 
“Ben Hur” de Cecil B. deMille
Pour la plongée au cœur de la Bible et l’envie d’y croire que suscitait le film. La course de chars est un grand moment de cinéma, et Charlton Heston est impérial. J’ai dû voir le film dix fois. J’admirais cet acteur que j’avais vu aussi dans “Les dix commandements”, puis dans “Le Cid” avec Sophia Loren. J’ai appris par la suite qu’il était un fervent défenseur du port d’armes aux USA. Ça m’a déçu, évidemment.
 
 
TROIS PAYS
 
L’Italie
Parce que j’y ai passé une bonne partie de mon enfance. Mais aussi parce que c’est le pays des belles voitures, des belles plages, des belles filles, des belles actrices et des bonnes pâtes ! Partout dans le monde, je cherche des restaurants italiens pour y déguster des pâtes à la napolitaine ou des minestrones comme me les préparait ma grand-mère. La langue aussi est tellement belle et musicale. J’adore parler italien. J’ai l’impression d’être dans un film d’Ettore Scola. Mon premier flirt était italienne. Elle s’appelait Alba Rosa, ce qui signifie l’Aube Rose. Tout un programme !
Au cinéma, j’étais amoureux de Sophia, Claudia, Virna, Gina, Ornella… et je le suis toujours !
  
La Belgique
Parce que j’y ai passé une bonne partie de mon enfance et que les Belges sont les gens les plus accueillants du monde. Ils aiment la vie, adorent rigoler, ne se prennent pas au sérieux. J’ai couru, étant enfant, dans les rues du “triangle d’or” à Bruxelles, Petite rue des Bouchers pour être précis. Mes grands-parents maternels y tenaient un restaurant italien, “Chez Nicolas”. D’où ma passion pour les mets italiens. Ma mère est née là et j’y retourne chaque fois en pèlerinage…
Les Belges ont donné naissance à des artistes exceptionnels : Raymond Devos, Johnny Hallyday, Benoît Poelvoorde, Jacques Brel, Hergé et j’en passe.
  
La France
Parce que c’est le plus beau pays du monde. J’aime surtout la Provence où j’habite souvent. La lumière y est sublime. Mais franchement toutes les régions sont belles. D’ailleurs, on y croise beaucoup de Belges qui apprécient les beaux paysages. Paris est la plus belle ville du monde. J’ai fait toutes mes études à la Sorbonne et mes premiers pas sur scène, je les ai faits au premier étage de la Tour Eiffel devant 200 Japonais ! Ça ne s’oublie pas. J’ai donc débuté très haut !… Pour rien au monde je n’habiterais ailleurs.
 
 
UNE PHRASE
 
“La vie est courte mais large.”
Jim Morrison
 
 
Ph.: Bernard Richebé

Les commentaires sont fermés.