Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

26/10/2014

Nature indomptable au Cameroun

La Libre, Momento, Escapade, Cameroun, voyage, natureCe pays d’Afrique centrale regorge de trésors qui raviront les amoureux de la Nature.
Petite sélection établie après un parcours de 2300 kilomètres dans le Sud et le Centre du pays des Lions indomptables.

En pleine nature: Geneviève Simon


Le fleuve Nyong
 
Située à une cinquantaine de kilomètres de Yahoundé, la Réserve forestière de Mbalmayo, au bord du fleuve Nyong, est un site magnifique. L’eau semble jouer avec les éléments qui l’entourent en démultipliant les reflets, parsemée qu’elle est de nénuphars et de laitues d’eau. Des pirogues sont à disposition des visiteurs, pour une apaisante balade sur l’eau. À la saison des pluies, on peut pénétrer en naviguant dans la forêt, qui prend, là, des allures de mangrove. Depuis peu, un hippopotame a été introduit sur les lieux. Son rôle étant de lutter contre l’avancée de l’herbe, on l’espère particulièrement vorace ! Le site offre, par ailleurs, la possibilité de passer la nuit dans de hautes cabanes offrant d’imprenables vues sur le fleuve.
 
 
La Libre, Momento, Escapade, Cameroun, voyage, natureLe sanctuaire de la Mefou
 
Victimes du braconnage et de la déforestation, les primates du Cameroun sont en danger. Le sanctuaire de la Mefou, parc de 1050 hectares sis au cœur de la forêt équatoriale, a été institué en 1999 pour accueillir les orphelins dont les parents ont été tués lors de parties de chasse comme les individus que leurs propriétaires ne peuvent plus garder. Parfois, ils arrivent dans un état de santé préoccupant. Là vivent 250 singes derrière des grillages qui les protègent. On y trouve surtout des chimpanzés et des gorilles. Un programme de réintégration vient d’être mis sur pied, mais un site doit être encore déterminé. La visite de Mefou dure deux heures. La végétation y est luxuriante et magnifique – il y a plusieurs spécimens d’arbres centenaires, dont un impressionnant Ayous de 180 ans.
 
 
Les chutes d’Ekom-Nkam
 
C’est après neuf kilomètres de piste que l’on accède au site des chutes d’Ekom-Nkam, les plus belles du Cameroun. Si, de loin, le bruit laisse présager du meilleur effet, on est encore loin de s’imaginer à quel point c’est impressionnant. L’idéal est une visite au moment de la saison des pluies (soit de mars à la fin octobre), le débit y étant plus spectaculaire qu’en saison sèche. Les 80 mètres de chutes peuvent être admirés en deux panoramas, l’un offrant une vue d’ensemble, l’autre se situant au-dessus, où le fleuve Nkam (surnommé “le fleuve merveilleux”) s’apprête à tomber de haut. C’est là qu’ont été tournées plusieurs scènes du film “Greystoke, la légende de Tarzan” (1984) avec Christophe Lambert et Andie MacDowell.
 
 
La Libre, Momento, Escapade, Cameroun, voyage, natureLa forêt équatoriale
 
On ne sait où porter son regard tant il y a à voir. Généreuse et luxuriante, la forêt équatoriale, au Sud du Cameroun, est un écosystème riche de centaines d’essences et l’habitat de centaines d’animaux – Greenpeace y a recensé des mammifères (409 espèces), des reptiles (183), des oiseaux (849), des amphibiens (190) et des papillons (plus de 1000). Parmi les arbres croisés dans ce territoire considéré comme le grenier de l’Afrique de l’Ouest, citons, notamment, les bananiers, les parasoliers, les hévéas, les palmiers, les bambous de Chine, les citronniers, les caféiers, les cacaoyers et les ébéniers. L’exportation des fruits, du bois, de l’huile de palme est importante. Mais les populations locales vivent aussi de cette manne dont il faudrait envisager la gestion à long terme.
 
 
La chefferie de Bandjoun
 
Le Cameroun se compose de quelque 250 ethnies. Les chefferies traditionnelles participent à l’organisation administrative du pays. Située en terre Bamiliké, celle de Bandjoun est la plus grande du Cameroun, en termes de prestige et de richesse. Son chef se considère, d’ailleurs, comme un roi. C’est un homme instruit, par ailleurs sénateur, qui reçoit les touristes (il faut prévenir à l’avance) comme les ambassadeurs. L’entrée de la chefferie de Bandjoun compte neuf toitures pyramidales, symbolisant les neuf personnes qui assistent le chef. Le pouvoir se transmet de père en fils. Avant d’être investi, tout successeur passe neuf semaines au Lahkan, où il sera formé et initié au monde occulte. La polygamie y est de rigueur. En plus de ses femmes, le fils hérite de celles de son père à son décès.
 
 
la libre,momento,escapade,cameroun,voyage,natureL’océan à Kribi
 
Arriver à Kribi en début de soirée (soit avant 18h, car la nuit s’installe alors), c’est se voir offrir un inoubliable présent : un coucher de soleil sur l’océan. Au loin, on aperçoit une plate-forme pétrolière, terminus du pipeline venant du Tchad, et son cortège de pétroliers. Chef-lieu du département de l’Océan, la station balnéaire de Kribi est la plus courue du Cameroun. C’est là que le président Paul Biya aime s’offrir quelque repos. Ses plages de sable blanc et ses trésors culinaires fraîchement pêchés ont de quoi ravir. Toutes proches, les chutes de la Lobé (bien moins impressionnantes que celles d’Ekom-Nkam) proposent aux touristes des balades en pirogue. C’est l’un des rares endroits au monde où un fleuve se jette dans la mer en chutes.
 
 
Ph.: GS

Les commentaires sont fermés.