Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

17/01/2015

Étonnantes écorces

la libre,momento,dehors,arbres,écorcesAlors que le jardin est engourdi par le froid, les végétaux à feuillage caduc exposent leurs écorces à la lumière rasante. C’est le moment d’observer les espèces les plus attrayantes.

Au poste d’observation: Marie Noëlle Cruysmans et Marie Pascale Vasseur

IL ARRIVE QUE LA BEAUTÉ des troncs et des rameaux dénudés soit renforcée par une coloration étonnante. Lors de l’achat de nouveaux sujets, intéressez-vous aussi à cet aspect. Vous serez étonné de la multitude de possibilités et de leur attrait. Conjurez la morosité de la mauvaise saison en plantant des buissons et des arbres à écorces décoratives. C’est un phénomène appelé la desquamation qui fait l’intérêt d’un grand nombre d’entre elles. L’arbre perd chaque année des lambeaux d’écorce superficielle. Ainsi des plaques irrégulières se détachent des troncs des platanes. Les Parrotia et les Stewartia font de même. D’autres sous la tension du tronc provoquée par la croissance en diamètre ont, eux, des lambeaux horizontaux qui s’enroulent en bouclettes ou en copeaux. C’est le cas de quelques cerisiers d’ornement et d’érables, ainsi que des bouleaux. Pour d’autres encore, de minuscules “rayures” verticales décorent toute la surface du tronc, tels les érables dits jaspés ou à peau de serpent. Certaines de ces essences se cultivent sur tronc unique ou en multi-troncs. L’effet produit étant très différent. Le choix de la forme dépend de l’emplacement que vous lui attribuerez et de l’espace dont vous disposez.
 
Les érables
 
La plupart des érables sont déjà remarquables par leur feuillage automnal très coloré. Quelques-uns offrent en prime des écorces étonnantes. Acer griseum et A. triflorum ont une écorce qui se desquame comme celle des bouleaux.
D’autres en revanche ont une écorce colorée dont la couleur s’intensifie en hiver. L’Acer palmatum ‘Sango-Kaku’ a le tronc et les rameaux qui deviennent rouge corail à cette saison. L’Acer pennsylvaticum ‘Erythrocladum’ a, lui, une écorce rouge striée de blanc, il fait partie des arbres dits “à peau de serpent”. En règle générale, la vitesse de croissance des érables est plus lente que celle des bouleaux. Mais il y a des exceptions, il convient de se renseigner avant l’achat chez un pépiniériste spécialisé. Ce bel arbre trouve place même dans les petits jardins, selon les variétés. Il requiert une terre bien drainée plutôt acide et une exposition à mi-ombre ou au soleil selon les espèces. C’est leur jeune bois qui a la coloration la plus vive.
 
la libre,momento,dehors,arbres,écorcesPrunus
 
Le Prunus serrula originaire du sud-ouest de la Chine est un joli merisier cultivé pour l’élégance de son écorce acajou brillant devenant plus rouge et plus foncée en vieillissant. La floraison blanche est discrète car perdue dans les jeunes feuilles. Préférez les jeunes sujets arbustifs ayant plusieurs troncs. Supprimez peu à peu les fines branches latérales avant quelles n’atteignent 1 cm de diamètre pour ne pas laisser de cicatrice. La splendeur des troncs se révèle alors pleinement. La pépinière Hennebelle possède dans son assortiment une variante nommée ‘Jaro’. Son tronc a la particularité de présenter une teinte caramel brillante dès son plus jeune âge. Le Prunus rufa est un cerisier de l’Himalaya qui ressemble à P. serrula mais son écorce brun rouge est plus ou moins fortement striée de lignes horizontales lui donnant un caractère différent.
Le Prunus maackii ‘Amber Beauty’ est un petit arbre magnifique pour son écorce cuivrée et brillante durant ses trente premières années, plus crevassée ensuite. Les fleurs sont blanches en grappes courtes en mai. Ses fruits sont appréciés des oiseaux.
 
la libre,momento,dehors,arbres,écorcesLes bouleaux
 
Évidemment, le premier qui vient à l’esprit, c’est le bouleau, avec son écorce qui se desquame en longues bandes horizontales. Le plus connu. Mais la famille est nombreuse et vous serez surpris de sa diversité.
Dans les blancs, il y a le célèbre Betula utilis var. ‘Jacquemontii’. Plus sophistiqué le B. ermanii ‘Grayswood Hill’ d’un blanc crème éclatant teinté d’orange et de rose. Il faut un peu de patience pour que l’écorce adopte une belle coloration, au départ, brun orangé, elle vire au blanc rosé avec le temps. Dans les B. albosinensis, le B. albosinensis ‘Fascination’ est intéressant pour sa magnifique écorce rouge brunâtre devenant blanche en s’exfoliant. Dans la même idée, le Betula albosinensis ‘Septentrionalis’, aux teintes qui virent du blanc au rose en passant par le crème et l’acajou.
Les bouleaux sont réputés “pomper” l’eau des terres trempées. Dans les endroits à humidité normale, ils assèchent le terrain et il est parfois difficile d’installer d’autres plantes à proximité du pied de l’arbre.
 
Pourquoi pas un saule ?
 
Les saules sont rarement appréciés à leur juste valeur en tant qu’arbre d’ornement. Pourtant, ils ont beaucoup à proposer : croissance rapide, capacité à vivre dans des sols très humides, beaux chatons et, sur quelques-uns d’entre eux, jeunes tiges colorées.
Le Salix alba ‘Chermesina’ synonyme Salix alba var. vitellina ‘Britzensis’, ce clone mâle du saule blanc produit des rameaux devenant rouge clair à orangé en hiver. C’est un excellent brise-vent. Taillé en têtard, l’effet est encore plus saisissant. Une variété plus rare est le Salix udensis ‘Sekka’, il pousse plutôt en largeur et se caractérise par un beau bois fascié rougeâtre et de magnifiques et très nombreux chatons.
La taille régulière des saules se pratique depuis des siècles. Elle donne cette forme dite en têtard avec un tronc droit et une sorte de grosse tête, un renflement, d’où naissent les nouvelles branches. Ces dernières sont coupées près de leur base chaque année si elles sont destinées à fournir l’osier et tous les huit à dix ans pour le bois de chauffage. Ce sont les jeunes rameaux qui poussent après une taille sévère qui ont l’écorce la plus vive.
 
 
Ph.: MNC & MPV

16:18 Publié dans Dehors | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la libre, momento, dehors, arbres, écorces | |

Les commentaires sont fermés.