Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

26/01/2015

La petite Mustang a enfin un prix

la libre,momento,routes,ford,mustang,vente,belgiqueOn savait que la Ford Mustang allait revenir en Belgique. Son prix a été dévoilé.

Philippe Van Holle


IL FAUT APPELER UN CHAT UN CHAT : pendant des années, les Américains de chez Ford ont boudé la vieille Europe pour ce qui concerne ce modèle mythique.
 
Un demi-siècle après sa naissance, la Ford Mustang, qui se voulait à l’origine une voiture de sport à la portée de (quasi) toutes les bourses, revient en Europe, tel un cheval au galop, pour croiser le fer avec les références européennes du grand tourisme.
 
Certes, il n’est plus question aujourd’hui de grandes ruades depuis que son classique pont arrière rigide a fait place à un essieu multibras nettement plus rigoureux.
 
Et pour l’Europe, on peut dire que le pur-sang s’est acheté une conduite, en adoptant un bloc 2,3 l EcoBoost turbo à injection directe, plus sobre à l’usage, même s’il ne manque pas de chevaux (313 ch quand même !), puisqu’il n’en concède qu’une centaine au gros V8 de 5 litres, qui – que les puristes se rassurent – demeure disponible.
 
Les deux mécaniques peuvent être équipées, au choix, d’une boîte manuelle Getrag à 6 vitesses, ou automatique Ford à 6 rapports elle aussi.
 
Cette sixième génération de Mustang, excepté certains éléments mécaniques (bloc du V8, boîtes de vitesses), ne reprend rien de la précédente.
 
Les proportions se font plus sportives, avec un pavillon abaissé de 3 cm (à 1,38 m) et une largeur augmentée d’autant, à 1,91 m. La carrosserie et la structure sont inédites; même le plancher, malgré un empattement identique à celui de l’ancien modèle, a été entièrement repensé pour recevoir un essieu arrière à roues indépendantes, une première depuis la création du modèle en 1964 !
 
À l’intérieur, la qualité des matériaux se rapproche de celle qu’on connaît en Europe, sans toutefois atteindre celle qui fait la réputation des marques premium de ce côté-ci de l’Atlantique. La position de conduite, par contre, est parfaite et devrait convenir à un large spectre de gabarits grâce à la multitude de réglages proposés. L’aspect connectivité-divertissement n’est pas en reste, avec l’intégration en série du système SYNC2, permettant notamment une commande vocale facilitée du téléphone et de la navigation mais aussi de la climatisation.
 
Mais la Mustang, c’est d’abord et avant tout une gueule, et c’est pour ça qu’on l’achètera chez nous. Sans pour autant devoir faire exploser son compte en banque puisqu’elle est disponible en Belgique à partir de 35 000 € tout rond et 4 000 de plus pour la décapotable.
 
Le 5 l V8 de 418 ch (40 000 €) ne devrait pas attirer beaucoup la clientèle européenne…
 
 
Ph.: Ford

Les commentaires sont fermés.