Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/02/2015

Qu’elles sont belles, ces Sybelles

La Libre, Momento, Escapade, neige, montagne, SybellesSitué dans le massif Arvan Villards, en Savoie, le domaine skiable des Sybelles regroupe six stations de ski. Avec chacune sa particularité et son style.

Découverte: Solange Berger


QUELQUE 310 KILOMÈTRES de pistes au cœur des Alpes. C’est ce qu’offre le domaine des Sybelles, figurant ainsi à la 4e place des domaines skiables de France. Après les Trois Vallées, Paradiski et les Portes du Soleil. Les Sybelles, ce sont “six belles” stations. À savoir : Saint-Sorlin d’Arves, Saint-Jean d’Arves, Le Corbier, La Toussuire, les Bottières et Saint-Colomban des Villards. Et même si certaines d’entre elles ont déjà un bel âge – le premier téléski de La Toussuire date de 1937 –, le domaine est, lui, assez jeune. Il a été inauguré en décembre 2003. C’est depuis ce moment-là en effet que sont opérationnelles les infrastructures qui relient les six stations skis aux pieds.
 
Des stations qui ont toutes leur personnalité et leur style. Saint-Sorlin (dites Saint-So) et Saint-Jean d’Arves, par exemple, sont des stations villages. On trouve d’ailleurs encore de nombreuses fermes toujours en activité à Saint-Jean (voir ci-contre). “À Saint-Sorlin aussi, nous avions de nombreux agriculteurs. Pour les vaches laitières, mais aussi pour la culture du poireau notamment. Quand, du col de la Croix de fer, on regardait vers le village, on voyait Saint-Sorlin tout bleu… Il n’y a plus d’agriculteurs, mais nous gardons cet aspect village et ce côté familial. Et puis nous avons la seule coopérative laitière des Sybelles”, explique Christiane Gagnière, présidente de l’Office de tourisme de Saint-Sorlin, qui compte le plus de kilomètres de pistes du domaine (130) et en abrite surtout le point culminant à 2 620 mètres. Avec un point de vue à 360°. Point de liaison entre toutes les stations, l’Ouillon offre aussi son point de vue à 2431 mètres. Au total, 13 sommets de plus de 2000 mètres sont accessibles en ski. Avec des pistes pour skieurs de tout niveau.
 
Dans un style tout autre que les stations villages : Le Corbier, moderne à l’image des stations construites dans les Alpes françaises dans les années 60. Bâti à partir de rien en 1967, Le Corbier joue la carte 100 % piétonnier et skis aux pieds. “C’est une station intégrée. Quand les gens arrivent en voiture chez nous, ils la garent et puis n’y touchent plus pendant la durée de leur séjour. Le front de neige est entièrement réservé aux piétons. De quoi rassurer les parents de jeunes enfants”, explique Camille Faure, chargé de la communication à l’Office du tourisme. “Une galerie couverte relie la station d’un bout à l’autre. Il ne faut pas sortir pour faire ses courses. Chaque tour est aussi skis aux pieds. Le concept est très pratique et agréable à vivre.” Pour certains, ce type de constructions est un sacrilège. “Il faut voir le côté fonctionnel. Et puis quand on est dans les tours, on ne les voit pas. Le regard est plutôt attiré par les sommets des montagnes qui nous entourent.
 
 
Ph.: Solange Berger

Les commentaires sont fermés.