Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

22/03/2015

Le nouveau Macbook déshabillé

La Libre, Momento, Pixels, Apple, Macbook, analyse, testSi la libido des amoureux de technologie a à peine frémi devant l’Apple Watch et ses tarifs ostentatoires, en revanche, elle est remontée en flèche au moment de la présentation du nouveau Macbook 12 pouces, qui arrive en Belgique à partir de 1 449 €. Le nouveau portable d’Apple tape fort, très fort. Mais au prix de concessions dérangeantes…

Analyse: Alexis Carantonis


L'écran qu'on attendait, la webcam de la honte

C’est une évolution logique : l’écran du Macbook passe en cabine Retina. Il adopte donc, désormais, une irréprochable résolution de 2304 x 1140 pixels. Qui plus est, l’écran garde sa finesse de 0,88 mm. Le seul bémol, c’est que, vu la technologie de rétroéclairage de l’écran, l’allumage par transparence de la pomme sur la coque du Macbook n’est plus possible… Un détail ? Pas pour les Applefreaks…
Un gros bémol toutefois : la webcam embarquée, avec sa résolution 480 p, est tout simplement d’un autre âge. Indécent, sur une machine à 1 500 €.
 
 
Une puissance un peu juste
 
Sous l’autel de la compacité, ce Macbook y perd logiquement en puissance brute. Premier Mac de l’histoire fonctionnant sans ventilateur (le ventilateur a pour but d’aider à la dissipation de la chaleur dans le châssis), ce choix de conception oblige Apple à intégrer un processeur Low-Energy, consommant excessivement peu. Les Intel Core M (de génération Broadwell) du Macbook ne génèrent en effet que 5 W, ce qui est totalement anecdotique en termes de couverture thermique. Le revers de la médaille, c’est qu’ils risquent d’être un peu à la traîne sur le plan des performances… Cadencés à 1,1 ou 1,2 Ghz, ils risquent de dévoiler leur anémie sur des applications lourdes, surtout en multitasking. Ils embarquent bien un mode turbo qui peut grimper jusqu’à 2,9 Ghz salvateurs, mais vu l’absence de ventilateur, on imagine que son usage sera très ponctuel… Conclusion : pour du Web et de la bureautique légère, le Macbook ronronnera. Mais si Lightroom tourne en même temps qu’un streaming Full HD et GarageBand, bonjour les dégâts. Et la chauffe…
En revanche, l’intégration de 8 Go de RAM (DDR3) de base est une (logique) excellente nouvelle.
Nous sommes mitigés, donc. Voire dubitatifs.
 
 
Quand la finesse devient performance
 
C’est le principal argument de vente de ce nouveau Macbook : un poids plume, une finesse jamais atteinte. Et pour cause, le Macbook 12 pouces rend seulement 920 grammes sur la balance, et une épaisseur maximale (une fois replié) d’1,31 centimètre. C’est 100 grammes de moins et 0,4 centimètre plus fin que le Macbook Air… 11 pouces ! Le Macbook est, en fait, à peine plus grand qu’un iPad… En termes d’amincissement informatique, c’est un saut de géant.
Mais la sveltesse de ce Mac est, sans doute, encore plus impressionnante à l’intérieur. Impossible pour les amateurs de ne pas tomber en pâmoison devant la carte mère embarquée : avec des dimensions microscopiques d’approximativement 12 cm x 4 cm, elle est 67 % plus compacte que sa devancière, et encore moins volumineuse qu’un iPhone 5 ! C’est une véritable prouesse technique, qui a exigé un placement chirurgical, à très haute densité, des composants intégrés à la carte mère. Même si, bien entendu, cette performance a été facilitée par le fait que la carte mère du Macbook n’intègre que deux connecteurs : le port USB de type-C (lire par ailleurs), et une sortie casque (jack). Lorsqu’on s’encombre de plusieurs connecteurs USB, HDMI, DisplayPort et RJ45 (pour y brancher un câble Ethernet), la donne est foncièrement différente…
Saluons aussi la présence d’une batterie étagée, ou batterie par terrassement : en gros, on a empilé, façon Lego, des bouts de batterie pour doper l’autonomie, plutôt que de se contenter d’une batterie rectangulaire conventionnelle qui ne maximise pas l’espace du chassis. Et fait “vendre de l’air”, comme dirait Phil Schiller…
 
 
Un design chicissime
 
Ce n’est toujours pas avec le Macbook qu’Apple commettra sa première faute de goût. Le Macbook est, objectivement (ce qui est rare en matière de design), magnifique. Sa conception unibody intégralement en métal, charnière incluse, est exemplaire. Qui plus est, il se pare désormais de trois coloris : le gris alu classique, un doré plus farfelu mais qui aura un succès fou, et un gris sidéral plus foncé, similaire à celui des iPad Air et iPhone.
 
 
Un couple clavier/trackpad réinventé
 
Ce qui marque dans le nouveau clavier qu’inaugure le Macbook, c’est sa gestion parfaite de la surface. S’étirant de bord à bord, il propose un nouveau système de fixation des touches, en papillon plutôt qu’en ciseaux. Le clavier est non seulement toujours rétroéclairé, mais il gagne un éclairage par touches indépendantes. Du côté du trackpad, c’est la philosophie entière qui change : fini la surface cliquable ! Le Touch Force intègre le retour de force (haptique). Il suffira de tapoter dessus, pour qu’une légère pression nous confirme l’exécution de la tâche demandée. On a hâte de tester, d’autant plus que ce nouveau Touchpad va se généraliser sur tous les Macbook.
 
 
Un seul USB type-C ? Un problème plus qu’une révolution
 
Il n’y a pas mieux qu’Apple pour lancer un nouveau connecteur. Ne serait-ce que par son aura médiatique. Qu’Apple ait décidé d’intégrer un connecteur USB de type-C, c’est donc très bien. Ce connecteur, qui a la particularité d’être réversible (fini de chercher dans quel sens insérer un stick USB) et d’autoriser des débits vertigineux (jusqu’à 10 Gbit/s), est un port fourre-tout : sur le Macbook, il va servir à recharger la machine, à transmettre de la vidéo (il peut faire transiter un signal HDMI/DisplayPort/VGA), et bien évidemment à brancher des périphériques USB. Mais pas simultanément, évidemment ! Notre regret, en fait, ce n’est pas la présence de l’USB type C, c’est le fait que ce soit le seul connecteur du Macbook (hormis la sortie jack audio) ! Un choix très contraignant, puisqu’on ne pourra même pas connecter un disque dur ou une souris et recharger le portable simultanément, sans accessoires…
 
 
Ph.: Apple

Les commentaires sont fermés.