Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

14/06/2015

Tous aux jardins de la Fondation Saint-Luc

la libre,momento,dehors,fondation saint-luc,jardins,visiteRendez-vous dans les édens fabuleux de quelques jardiniers enthousiastes et généreux. Une manière de se faire plaisir et surtout de soutenir les Cliniques universitaires Saint-Luc !
 
En balade: Marie Pascale Vasseur et Marie Noëlle Cruysmans


CET ÉVÉNEMENT INCONTOURNABLE, créé en 1993, se tient tous les deux ans et rassemble exceptionnellement, dans une dizaine de beaux jardins, plusieurs centaines d’amateurs curieux de nature et de perles vertes. Cette 12e édition coïncide avec le premier jour de l’été. Petit clin d’œil au foisonnement des couleurs et fragrances, des fleurs, fruits et légumes ! Évocation du temps présent et d’un lendemain prometteur. Message d’espérance. Vita Sackville-West, l’auteure géniale du célébrissime jardin de Sissinghurst dans le Kent, disait justement : “Personne ne peut devenir jardinier s’il n’a vécu dans l’espoir”…
 
Source d’inspiration
Grâce à la visite de jardins, les adeptes de notre rubrique alimentent régulièrement leur activité favorite. De tout temps, les voisins se chuchotent leurs bons trucs et astuces par-dessus les haies, les jardiniers dévoilent leurs bons plans et se piquent les belles idées en toute convivialité. Comme l’écrivain Didier Decoin, ils voient “des jardins partout” (best-seller de la gent jardinière, aux Éditions Lattès, 2012).
Ce dimanche 21, la journée sera belle. Au programme, 13 jardins privés innovants peu connus du grand public. Des réalisations contemporaines, des jardins de paysagistes et de simples passionnés. Des grands domaines, une terrasse urbaine, des jardins structurés, d’autres résolument naturels, une étrange maison entièrement végétalisée. Dans chaque lieu, de quoi raconter, de quoi partager, de quoi s’inspirer.
 
 
A vous de choisir
 
– A commencer par Bruxelles, au 6e étage d’un immeuble haussmannien avec vue à 360° sur le Cinquantenaire. Un incroyable jardin suspendu de 400 m² est imaginé par l’architecte paysagiste Palick van Hövell.
– Puis, au cœur du quartier animé de l’université, un petit coin de verdure à la végétation exubérante. Un lieu de sérénité au cœur de la vie trépidante d’aujourd’hui.
 
En périphérie de la capitale, deux jardins bien différents.
– Le premier, sur le haut d’une colline, est parcouru de larges chemins engazonnés et ponctué de grands îlots de verdure consacrés aux collections et rehaussés de grands arbres.
– Dans le second, un jardin pas comme les autres. Ou plutôt, une maison surprenante, entièrement végétalisée par le célèbre paysagiste français Patrick Blanc, soit 700 m² de murs et de toits recouverts de 200 essences différentes.
 
Dans les Brabant flamand et wallon, huit jardins ouvrent également leurs portes.
– Un jardin d’expérimentation, écologique, est cultivé par ses propriétaires selon les principes de la permaculture pour favoriser la biodiversité.
– Un autre, lové dans un véritable amphithéâtre de verdure, est consacré à une collection d’arbres dont certaines essences extrêmement rares.
– Puis, un éden de verdure créé progressivement par les architectes paysagistes Jean-Noël Capart et Erik Dhont autour d’une maison contemporaine. Cinq promenades dédiées aux plantes (rosiers, vivaces, fleurs à couper, légumes) et aux saisons.
– Un jardin à quatre mains, d’une mère et sa fille artiste, composé de mixed-borders à l’anglaise mêlant harmonieusement arbustes, roses, vivaces et annuelles.
– Ensuite, le jardin privé d’une jeune paysagiste. Structuré aux abords de la maison par des haies et chambres de verdure, il s’ensauvage plus loin vers la campagne.
– Un grand jardin parcouru d’un charmant petit ruisseau aux berges fleuries est dessiné tout en souplesse par Jacques Wirtz. A cette saison, il est consacré aux roses.
– Un autre signé par l’architecte de jardins Eric le Hardÿ de Beaulieu entoure une ferme en carré exploitée par le propriétaire. Structuré, il est ouvert sur la campagne environnante.
– Enfin, un jardin façonné progressivement par les architectes paysagistes Jean-Noël Capart, Jacques Wirtz, Elisabeth de Lestrieux et Guillaume van der Vaeren. Un mélange de structure et de spontanéité où les propriétaires laissent vagabonder leur imagination.

Sans oublier, last but not least, le lieu du cocktail et de l’exposition d’œuvres d’artistes, un jeune jardin en devenir de l’architecte paysagiste Emmanuel d’Hennezel.
 
 
Détails pratiques
 
Visite des jardins, de 10 h à 18 h (voir inscription et réservation ci-après).
Déjeuner pique-nique, de 12 h 30 à 15 h, à réserver et à déguster dans un des deux jardins sélectionnés.
Cocktail de clôture, de 18 h 30 à 21 h dans un jardin campagnard en présence d’une quinzaine d’artistes, peintres, sculpteurs et plasticiens qui y exposent leurs plus belles œuvres.
Pour s’inscrire et participer : réservation obligatoire avant le samedi, 20 juin, à 14 h. Le paiement vaut réservation.
 
 
Ph.: MNC & MPV - Royal Tervuren

Les commentaires sont fermés.