Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

21/06/2015

Un Vinexpo à deux vitesses

La Libre, Momento, Papilles, Vins, Vinexpo, bilan, BordeauxLe salon Vinexpo se tenait cette semaine à Bordeaux. Si les nuits mondaines ont connu le succès,
l’affluence au Salon était, elle, en baisse.

Baudouin Havaux


INAUGURÉ PAR LE PRÉSIDENT Hollande, le traditionnel rendez-vous de la filière viti-vinicole du monde du vin a attiré cette semaine moins d’exposants et de visiteurs à Bordeaux que la dernière édition en 2013. Les efforts de créativité des exposants pour attirer leurs clients dans des stands de plus en plus luxueux ne sont pas à mettre en cause. Faut-il y voir les conséquences d’une reprise économique hésitante, ou plutôt la concurrence du salon Prowein dont le succès international n’est plus à démontrer ?
Par contre, le succès des nuits mondaines dans les prestigieux châteaux bordelais qui attirent toujours de plus en plus de monde est, sans aucun, doute une des raisons de l’engouement des acheteurs des quatre coins du monde pour la ville internationale du vin.
 
 
Soirée d’ouverture
 
A l’invitation des Grands Crus Classés de 1855, la prestigieuse soirée d’ouverture de Vinexpo est toujours la plus exclusive. Elle s’est déroulée dans le remarquable cadre du Château Margaux qui avait érigé, pour l’occasion, un véritable palais dans le prolongement du château, exploitant les trois étages de la façade arrière comme scène décorative. Château Margaux inaugurait pour l’occasion son nouveau chai, destiné à la fois à la production du vin rouge et du vin blanc.
 
Le Domaine n’avait pas connu un tel chantier depuis 200 ans, et ce nouveau bâtiment, d’une grande flexibilité, a été conçu pour s’adapter aux étapes successives de la vinification. D’une apparence simple, l’architecture du Nouveau Chai réinterprète les toits traditionnels de la région et s’harmonise avec les bâtiments du Domaine. Il est composé d’une toiture à deux versants, supportée par des colonnes porteuses en forme d’arbres et jalonnée de puits de lumière (photo).

Il abrite également une nouvelle Vinothèque de 70 mètres de long, construite sous une parcelle de vignes afin d’éviter de modifier le paysage. Située au cœur du Domaine, la Vinothèque garantit des conditions de stockage optimales pour la collection des vieilles bouteilles du Château. L’inertie thermique de la structure contribue à la stabilité des températures.

Un véritable écrin technologique et esthétique au service de l’image de ce grand vin de luxe.
 
 
Du côté des Belges
 
Les Belges ne sont pas en reste. Sans complexe, le magazine “Vino” et le Concours Mondial de Bruxelles se sont associés pour briser les codes bien établis de la respectable société bordelaise en organisant une soirée “off”, dans une ambiance conviviale bien connue des Gaulois. Au menu : frites, boudin noir, Orval, Gauloise et chocolat Galler, que les Français n’ont pas boudés.
 
Ce fut l’occasion de remettre à Jacques Deschepper, le prix du “Belgian Wine Personality of the Year” décerné, chaque année, par le magazine “Vino”.

Jacques Deschepper, créateur du Château La Croizille à Saint-Émilion, est également un des fleurons du négoce du vin en Belgique. Son histoire commence en 1950 par l’acquisition par son père du château Tour Baladoz, et, en 1964, du château Haut Breton Larigaudière à Margaux.
 
Aujourd’hui propriétaire de cinq châteaux, son pari le plus audacieux est l’achat du château La Croizille et la construction à flanc de coteaux du nouveau chai controversé à l’architecture non conventionnelle. Mais c’est surtout le choix de la couleur orange qui a provoqué le plus de réactions. Une couleur qui porte chance car l’apéritif Godelieve (Godelina depuis 2015) à la base de l’extraordinaire expansion de sa société belge de négoce (Rabovin) a une étiquette où la couleur orange prédomine, et cela depuis 60 ans.
 
 
Quelques nouveautés
 
Cheverny Delaille
Une cuvée prestigieuse de vin blanc sec ayant passé 18 mois à 15 mètres de profondeur dans la mer.

Cave du Roi Dagobert
A l’occasion du millénaire de la Cathédrale de Strasbourg, la cave du Roi Dagobert a élaboré la cuvée du Millénaire pour soutenir la Fondation de l’œuvre de Notre-Dame.

Obeidy St Thomas
Une nouvelle cuvée lancée par Le vignoble libanais, Château St Thomas. Ce vin est issu de cépages libanais autochtones. L’Obeidy St Thomas reflète la typicité du terroir libanais.

Délice De Speculoos
Une liqueur à base de crème dévoilée cette année par la distillerie de Miscault, tout comme Délice De Pistache, ou l’Absinthe Du Centenaire limitée à 3000 bouteilles.
 
 
Ph.: Mathieu Anglada

Les commentaires sont fermés.